iWatch : Apple s'apprête-t-il à réinventer nos montres ?

Article mis à jour le 

Cela faisait quelques mois, déjà, que les rumeurs allaient bon train au sujet de l'éventuelle sortie d'une montre développée par Apple. Et alors que les spécialistes avaient été nombreux à remettre en question l'hypothèse, voilà que des sources du New York Times et du Wall Street Journal viennent de confirmer que la firme de Cupertino aurait d'ores et déjà commencé à travailler sur une "SmartWatch" sous iOS.

Deux sources connues pour être souvent au fait des plans d'Apple viennent d'annoncer au New York Times et au Wall Street Journal que la firme de Cupertino plancherait actuellement sur le développement d'une montre fonctionnant potentiellement sous iOS. Cette dernière, surnommée pour l'heure SmartWatch (et parfois iWatch), comporterait une surface en verre bombée et Apple réfléchirait déjà aux différentes manières pour les consommateurs de la porter. Les deux sources ajoutent néanmoins qu'aucune information concernant la conception de la SmartWatch n'a filtré jusqu'à présent. Et difficile, par ailleurs, de savoir si cette montre intelligente sera mise à disposition du public dans un avenir proche.

À noter, selon le New York Times, que ces bracelets multitâches pourraient combiner les fonctions d'ordinateur portable, de radio, de GPS ou encore de télévision. En outre, ces SmartWatch pourraient intégrer une fonction de reconnaissance vocale à l'image de Siri sur iPhone mais aussi un système de paiement. Si toutefois la prochaine sortie d'un tel appareil se révélait exacte, Apple ne serait pas le premier acteur à se lancer sur le marché des SmartWatch puisque le premier modèle, la Pebble, est sortie fin janvier. Si aucun analyste ne s'est pour le moment avancé sur les pronostics de réussite d'un tel appareil, reste qu'Apple est systématiquement parvenu à saisir au vol les opportunités d'ouverture de marché ces dernières années. Rendez-vous dans quelques mois, donc, pour savoir si la firme de Cupertino a une fois encore vu juste.

Sources : Wall Street Journal, New York Times, Ubergizmo, 20minutes