Jardin : bannissez pesticides et insecticides !

Article mis à jour le 

Pesticides et insecticides sont à bannir, au jardin... - iStockPhoto
Pesticides et insecticides sont à bannir, au jardin... - iStockPhoto

Trois Français sur quatre s’adonnent au jardinage pour se détendre. Il est en effet toujours agréable de passer un moment au jardin à humer les fleurs… Sauf en cas de risque d’empoisonnement ! En effet, il faut savoir que les produits de jardinage soient loin d’être aussi inoffensifs qu’on ne le pense.

L’arrivée des beaux jours pousse les Français à s’adonner à l’une de leurs activités préférées : le jardinage. Avec un taux de 28 % de personnes jardinant chaque semaine et 9 % s’occupant quotidiennement de leur jardin, ce printemps promet de voir fleurir bien des balcons ! Cependant, qui dit jardinage dit produits d’entretien. Et c’est là que le bât blesse. Pourquoi ? Parce que les produits de jardinage sont largement contre-indiqués pour la santé.

Pesticide et insecticide : danger ?

Pour bien se développer, les plantes ont besoin de traitements particuliers. Et les produits phytosanitaires sont les plus utilisés pour l’entretien des jardins. Seul problème : la Commission de sécurité des consommateurs a déclaré ces produits nuisibles pour la santé. Pour éviter tout danger, il faut :

- opter pour des substances naturelles et n’utiliser ces produits qu’en dernier recours ;

- respecter les dosages prescrits sur l’emballage ;

- ne pas jeter les produits phytosanitaires avec les déchets ménagers ;

- ne pas utiliser le produit si un enfant ou un chien se trouve à proximité ;

- se protéger avec des gants, un masque et un tablier avant d’utiliser le produit.


Comment se protéger des produits phytosanitaires ?

Connaitre les risques, c’est bien, mais il faut aussi savoir comment se soigner en cas de mauvaise manipulation.

Si le produit entre en contact avec les yeux ou la peau, il faut rincer abondamment à l’eau froide la partie touchée, et ce, pendant 15 minutes. Une visite chez le médecin peut également s’imposer.

Si le produit a été ingéré, il est important de se rincer la bouche avec un gant de toilette humide et propre. Appelez également le 15 ou le centre anti-poison le plus proche. En attendant les secours, ne donnez pas d’eau à la victime et ne la faites pas vomir.

Source : santé magazine