Jeu de go : le champion du monde détrôné par une IA de Google

Article mis à jour le 

Le go est bien plus complexe que le jeu d'échec.
Le go est bien plus complexe que le jeu d'échec.

Le champion de go sud-coréen Lee Sedol vient d’être détrôné à son tour par un programme informatique conçu par Google. Ce match historique ravive le débat sur la place de l’intelligence artificielle dans la société.

Le go, jeu le plus complexe au monde

Très populaire en Asie, le go est un jeu de plateau chinois vieux de 3 000 ans. Deux joueurs remplissent stratégiquement les grilles du plateau avec des pierres pour contrôler le plus d’espace. Le but est d’encercler les pions de l’adversaire. Si à première vue, le go semble d’une simplicité enfantine, il existe en réalité des trillions de techniques possibles pour remporter une partie. Alors qu’au début d’un jeu d’échec, 20 déplacements sont possibles, une partie de go en compte 361. Les possibilités étant innombrables, il n’existe pas de stratégie prédéterminée. Le go demande donc des capacités d’adaptation et beaucoup d’intuition, des facultés réputées humaines.

Un algorithme qui concurrence l’intuition

Les films de science-fiction se concrétisent. On savait les programmes informatiques capables de battre les meilleurs joueurs d’échec de la planète, mais c’est la première fois qu’une intelligence artificielle (IA) surpasse un esprit humain à un jeu d’intuition. Le programme AlphaGo a été développé par la compagnie britannique DeepMind, achetée par Google en 2014. Le concept imite la façon dont un être humain apprend de ses erreurs. Le logiciel informatique joue contre lui-même des millions de parties en s’améliorant à chaque fois. À l’instar d’un humain, il analyse ses échecs et retient les stratégies les plus efficaces, ce qui lui permet d’adopter les meilleures décisions.

Jeu, set et match

En octobre dernier, le programme AlphaGo remportait sa première victoire contre le champion de go européen Fan Hui. Les scientifiques assuraient pourtant qu’une telle chose ne se produirait pas avant 10 ans. Cette victoire témoignait déjà de l’avancée fulgurante de la technologie, de plus en plus apte à réaliser des tâches humaines. Et alors que le champion Lee Sedol était certain de sa victoire, il a finalement perdu la première partie du tournoi ce mercredi. Quatre autres manches auront lieu dans les jours suivants, mais le logiciel AlphaGo a d’ores et déjà démontré qu’il égalait les plus grands stratèges humains. L’intelligence artificielle pourrait bien rafler la mise d’1 millions de dollars et la reverser à une association caritative. Comme quoi, l’altruisme n’est pas non plus une qualité strictement humaine !

Sources : Le Monde, Les Echos, MIT Technology Review, The Guardian

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech