Les jeux vidéo : nouveaux partenaires santé de nos enfants ?

Article mis à jour le 

Jouer au jeu vidéo serait bénéfique pour la santé de vos enfants. Mais attention, pas n’importe quels jeux ! Grâce au capteur de mouvement contenu dans certaines consoles, l’exercice ludique devient également physique et bénéfique pour nos enfants. Difficile de reprocher aux jeunes de jouer à la console quand on sait qu'elle permet de lutter contre l’inactivité physique de plus en plus précoce.

Alors que la sédentarité semble faire plus de victimes que le tabagisme, c’est l’inactivité physique précoce qui est remise en cause dans cette découverte. Pour preuve, selon l’étude, 50 % des garçons et 28 % des filles de l’école primaire atteignent le niveau minimal d’activité physique recommandé.

Des jeux vidéo en mouvements

L’exergaming  est un terme qui désigne l’activité physique effectuée pendant la pratique d’un jeu sur console active, c'est-à dire un jeu qui se déroule avec des capteurs de mouvements (tels que la Wii, la Xbox 360, et la PlayStation 3). En plus d’être ludique l’activité physique pratiquée est source de bien-être pour les enfants.

C’est en tout cas ce que rapporte l’étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Western Australia et de Liverpool. Ils ont évalué une quinzaine d’enfants dont l’âge était compris entre 9 et 11 ans.

L’expérience consistait à alterner à la fois une activité intensive (le cent mètre haie sur Xbox 360), une activité plus calme (du bowling sur la même console) puis une activité progressive (du tapis roulant). Pendant ces activités, les chercheurs ont mesuré la dépense énergique et les réponses vasculaires de chaque enfant.

Des calories perdues en jouant

Les résultats révèlent que la pratique de l’exergaming de façon intensive correspondait à une dépense énergétique similaire d'une activité sportive modérée. De plus, jouer à des jeux plus calmes permettrait de dépenser la même énergie qu’une activité sportive calme.

On ne pourra désormais plus empêcher aux jeunes de se déhancher dans le salon puisque l’étude admet également qu’en plus de brûler une grande quantité de calorie, l’exergaming intensif favorisait la santé cardiovasculaire des joueurs. Et les enfants ne sont pas difficiles selon les activités pratiques, que ce soit du bowling ou à la course de haie, le plaisir reste inchangé. Après avoir montré que la pratique des jeux vidéo favorisait les réflexes des personnes âgées, les consoles semblent être définitivement un nouveau partenaire santé pour l’homme.

Sources : Psychcentral ; Topsanté