Joan Miro : la vente de certains de ses tableaux va aider les réfugiés

Article mis à jour le 

Des tableaux de Joan Miró vendus pour aider les réfugiés
Des tableaux de Joan Miró vendus pour aider les réfugiés

Jeudi 19 mai, Joan Punyet Miró, petit-fils du célèbre peintre catalan Joan Miró, a mis en vente 28 des œuvres de son aïeul pour venir en aide aux réfugiés. Organisée par Christie’s, la vente aux enchères s’est déroulée dans une galerie londonienne.

Plusieurs des œuvres phares du peintre ont été vendues aux enchères, notamment le Fantôme de l’atelier et 10 œuvres de la série des Montagnards. Les bénéfices ont été versés à la Croix Rouge pour servir la cause des migrants.

Un élan de solidarité inspiré du peintre

Joan Punyet Miró estime que son grand-père aurait fait la même chose s’il était en vie. Joan Miró a en effet traversé de nombreuses épreuves au cours de sa vie. Témoin des deux guerres mondiales et de la guerre civile espagnole, il a notamment été contraint à l’exil en France. Humaniste dans l’âme, il était venu en aide aux réfugiés fuyant les exactions perpétrées par le régime franquiste.

Miró et la Croix-Rouge

De son vivant, le peintre était particulièrement généreux envers la Croix-Rouge. Et pour cause : en 1965, Dolorès Miró, sa fille unique, fut victime d’un accident de la route et sauvée par un médecin travaillant au sein de l’organisation humanitaire. Pour remercier la Croix-Rouge, l’artiste avait réalisé une tapisserie.

Une somme récoltée supérieure à celle prévue

Joan Punyet Miró espérait réunir environ 50 000 euros avec la vente aux enchères des œuvres de son illustre aïeul. Les acheteurs ont répondu à l’appel, permettant à la maison Christie’s de récolter 62 000 euros. Pour information, près de cinq millions de civils ont fui la Syrie depuis le début des conflits.

 

Sources: lefigaro, lemonde, lexpress

 

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs