Journée mondiale des animaux : le Pangolin désormais protégé

Article mis à jour le 

Le pangolin est désormais une espèce protégée
Le pangolin est désormais une espèce protégée

Désormais, le pangolin est classé espèce protégée. Cette décision émane de la Convention internationale sur le commerce d’espèces sauvages menacées d’extinction (CITES) qui s’est tenue dernièrement à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Ce petit mammifère insectivore fait aujourd’hui l’objet d’un véritable massacre en raison de sa chair, mais aussi de ses écailles. D’après la délégation nigériane présente lors de la réunion de la CITES, cette espèce disparaîtra dans moins de 10 ans si rien n’est fait.

Un animal très prisé en Chine

Malgré son apparence, ce fourmilier écailleux est très apprécié des Chinois. La demande est aujourd’hui très forte bien que le pays ait adopté plusieurs lois interdisant le trafic d’espèces menacées, dont le pangolin. D’après les douaniers chinois, près de 10 000 pangolins sont vendus illégalement chaque année sur le territoire. Les défenseurs des animaux avancent pourtant un chiffre plus proche de 100 000. Servi en soupe, en ragoût ou en fricassée, le pangolin compte de nombreux adeptes en Chine. Les Chinois lui prêtent également des vertus médicinales. Ainsi, son sang tiède mélangé à de l’alcool de riz tonifierait le cœur et ses écailles favoriseraient la production de lait chez les jeunes mères.

Un réseau de trafic très développé

Le pangolin coûte environ 300 euros la livre, une aubaine pour les contrebandiers, notamment les triades hongkongaises Wo Shing et 14K. En 2014, la police chinoise a démantelé un véritable réseau de trafiquants et découvert près d’un millier de pangolins congelés à Canton. Des saisies ont également été effectuées à Hongkong. Selon les ONG oeuvrant pour la protection des animaux, le commerce d’espèces rares rapporterait chaque année près de 19 milliards de dollars aux trafiquants. Même si le pangolin est présent en Indonésie et en Asie du Sud-Est, les contrebandiers s’approvisionneraient surtout au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie.

Sources : euronews.com, lemonde.fr, wikipedia.org