Eh bien… dansez maintenant !

Article mis à jour le 

Journée Internationale de la danse
Journée Internationale de la danse

Aujourd’hui, c’est la Journée Internationale de la danse, comme tous les 29 avril. Pour fêter cet évènement, nous revenons sur les nouvelles danses à la mode, et sur les moyens de partager, avec la communauté des danseurs, le bonheur d’être aujourd’hui !

Les nouvelles ten-danses

La latinva : Cette cousine de la Zumba repose sur le même principe, conjuguer la danse et le fitness. De quoi vous sculpter un corps de rêve ! Programme de remise en forme imaginé par Johnny Latin, danseur équatorien, la Latinva est un mixte de pas de danse et de musiques latines. Vous pourrez donc découvrir les basiques de la Salsa, du Mambo, du Cha Cha, du Merengue, de la Bachata ou encore du Tango, OLÉ !

La Batuka : Créée par une chorégraphe espagnole Jéssica Expósito, la Batuka est très répandue en Espagne, et ce, pour une raison relativement originale ! En effet, Jéssica Expósito, en tant que chorégraphe du télé-crochet espagnol Operación Triunfo (équivalent de notre ancienne Star Academy), a imaginé cette danse pour motiver les candidats de l’émission. Cette forme d’aérobic, ponctuée par des mouvements d’arts martiaux comme la capoeira ou le kung fu, se pratique sur des musiques latines comme le Reggaetón, la Samba ou la Salsa. Encore une danse très « cardio ».

Le Rythm & Fight : Restons dans le même registre pour découvrir cette danse originale qui allie à la fois Salsa et boxe, grâce et brutalité. Imaginé par Jems Carmont, adepte des deux activités, le Rythm & Fight distingue les pas des jambes, réels pas de Salsa et les mouvements de boxe exécutés par les bras ! De quoi s’y perdre au début…

Le Sensual Move : Créé par le chorégraphe Tunisien Choukri Labidi, le concept du Sensual Move commence à faire fureur en France. Le but : libérer les femmes de leurs complexes. Ultra glamour, le Sensual Move ne franchit cependant pas la limite du vulgaire. L’important est d’être à l’aise, et de jouer le jeu à fond pour travailler sa sensualité tout en se dépensant.

Le Kizomba : Extrêmement sensuelle, cette danse de couple vient tout droit d’Angola, prête à détrôner le Twerk. Le terme est d’abord utilisé pour désigner un genre musical Angolais, puis adapté à la danse traditionnelle, le Semba, par Loïc Peyou. Danse langoureuse et collée-serrée, elle contient certains mouvements pouvant être assimilés au Tango ou au Zouk. 

Le Dabbing : Aussi appelée le « Dab » (mot qui désigne une manière de consommer de la drogue), cette nouvelle tendance fait fureur. Les créateurs sont discutés, certains désignent les rappeurs Rich The Kid, Jose Guapo ou Pee-Wee Longway, d’autres le trio Migos, enfin, certains soutiennent que le concept vient du rappeur Skippa Da  Flippa. Peu importe, le concept est simple (éternuer dans son coude ça vous paraît compliqué ?) et le rythme est important ! Votre tête sur le côté dans le creux de votre bras plié à l’opposé et l’autre bras tendu dans la même direction que le premier. Concernant les jambes, fléchissez légèrement la même jambe que votre bras plié. Beaucoup d’explications pour un pas simplissime, à refaire en soirée pour vous la raconter.

Le Jookin : Son représentant ? Lil’Buck. Son surnom ? Le « urban ballet ». Son concept ? Mélange hybride de Hip-Hop et de danse classique. Impressionnante, originale et pleine de grâce, la danse Jookin donne l’impression que les danseurs, désarticulés, glissent sur le sol. 

 

Un jour particulier 

La Journée Internationale de la Danse a été instaurée en 1982 par le Comité de la Danse de l’International Theatre Institute.

Chaque année, une personnalité du monde de la danse s’exprime et lit un message qu’il aimerait faire passer. Cette année, c’est au tour du chorégraphe Samoan Lemi Ponifasio de prendre la parole, appelant à faire de la danse « un mouvement d’amour. Un mouvement de justice. La lumière de la vérité. »

Pour ceux ou celles qui n’ont pas le rythme dans la peau et qui ne veulent pas célébrer cet art en dansant toute la journée, rassurez-vous, il existe d’autres moyens. Entre représentations caritatives pour des personnes ou des causes spécifiques, portes ouvertes d’écoles de Danse ou de Théâtre, conférences, collecte de fonds, ou cours libre d’accès, chacun trouvera le moyen qui lui convient. Certaines marques lancent même des opérations originales, comme Repetto. #DanceWithRepetto a lieu aujourd’hui et demain, et consiste à poster sur le compte Instagram de la marque une photo de vous en train de danser avec un accessoire Repetto. Grâce à la géolocalisation, vous permettez d’avoir un aperçu de l’étendue de l’amour de la danse partout dans le monde.

Bonne journée à tous !

 

Sources : blogs.lexpress.fr ; ilosport.fr ; lexpress.fr

 

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : sport