Jus de fruits : hausse des prix imminente ?

Article mis à jour le 

Marché primeur de Venise - Public domain CC.
Marché primeur de Venise - Public domain CC.

Les prix des jus de fruits pourraient être considérablement revus à la hausse. Unijus (l’Union nationale interprofessionnelle des jus de fruits) s’inquiète d’une véritable crise pour cette branche de la grande distribution.

Alors que les Français sont les deuxièmes consommateurs mondiaux de jus de fruits (derrière les Allemands), les adeptes de ces boissons ont toutes les raisons de s’inquiéter pour leur porte-monnaie. Le contexte de crise actuel pourrait faire des jus de fruits un produit de luxe difficile à consommer au quotidien. La défaveur du taux de change dollar-euro à l'importation intervient dans un contexte de raréfaction des fruits exotiques et de la flambée des prix des matières premières. Les distributeurs font le choix pour l’instant de ne pas répercuter la hausse des prix auprès du consommateur, mais pour combien de temps ?

 

Deux raisons à l’explosion des prix

L’appréciation du dollar, en hausse de 20 % par rapport à l’euro, rend l’importation européenne des matières premières plus coûteuse. Or, de nombreux distributeurs européens importent leurs meilleurs agrumes depuis la Floride ou la Californie.

À cela s’ajoute la raréfaction des fruits exotiques, cultivés dans des conditions climatiques de plus en plus difficiles. Il y a moins de fruits en circulation et les prix explosent. Le prix du concentré d’ananas a quadruplé en l’espace d’un an, de fait : les récoltes d’ananas ont été particulièrement mauvaises en Thaïlande l’année dernière. Il en est de même pour les mangues qui ont vu leur prix augmenter de 50%, et pour les célèbres oranges de Floride dont le prix en grande surface aux États-Unis a augmenté 15% depuis le mois de juin. Même les fruits les moins exceptionnels, comme les pommes et poires, sont concernés par la crise du secteur.

 

Modifier les recettes pour compenser les pertes ?

Il est évident que les nectars, les jus concentrés ou les 100% pur jus ne peuvent voir leur composition modifiée suite à la raréfaction de certains fruits exotiques. Mais modifier la recette des multi fruits est une alternative envisagée par les marques pour compenser leurs pertes. Ainsi, les recettes classiques seraient réinventées avec des fruits moins chers. Les ananas pourraient voir leur quantité dans les compositions considérablement revue à la baisse, ou disparaître complètement des recettes tant ils deviennent inaccessibles.

Il n’est pas évident de prévoir ce qu’il adviendra de ce marché vu les difficultés de production et la complexité du contexte économique. Par ailleurs, les consommateurs ont pris conscience des doses de sucres ajoutées dans les jus de fruits et se détournent peu à peu des mélanges industriels qu’on leur propose. Ils s’en privent le matin au moment d’un petit déjeuner avalé sur le pouce, pour en faire un rituel "slow life" différent : en prenant le temps, en week-end ou en vacances, de presser eux-mêmes leurs fruits.

 

Sources : iTele, LesEchos