Kepler-186f : la première planète habitable (presque) jumelle de la Terre

Article mis à jour le 

Une nouvelle planète d'une taille comparable à celle de la Terre et possédant des conditions optimales pour abriter de l'eau a été découverte. Baptisée Kepler-186f, celle-ci est située en orbite à proximité d'une étoile un peu plus petite que le Soleil.

Et si les médias du monde entier diffusaient prochainement un message en provenance directe de la planète Kepler-186f, que les scientifiques considèrent déjà comme la (presque) jumelle de la Terre ? L'éventualité a de quoi faire rêver les passionnés de petits hommes verts, mais nous n'en sommes pas encore là. Reste que la Nasa vient de révéler la découverte d'une planète peut-être habitable en orbite d'une étoile légèrement plus réduite que le Soleil, une étoile naine rouge dotée d'une masse légèrement en dessous de celle de la Terre. C'est le télescope spatial Kepler à qui l'on doit la découverte de la planète Kepler-186f, dont la taille correspond à 1,1 fois celle de la planète bleue.

Une planète potentiellement habitable située à… 4 635 400 milliards de km

Comme l'a déclaré Elisa Quintana, astronome au SETI Institute, issue du centre de recherche Ames de l'agence spatiale américaine, il s'agit de la première exoplanète d'une taille semblable à la Terre repérée dans la zone habitable d'une autre étoile. Et d'ajouter que Kepler-186f, qui se trouve dans un autre système solaire, gravite en orbite d'une étoile dite naine, plus petite et moins chaude que le Soleil, dans une zone tempérée où l'eau est probablement liquide.

Malheureusement, cette dernière n'est pas la porte à côté puisqu'elle se situe à quelques 490 années-lumière du Soleil. Or, une année-lumière correspond à 9 460 milliards de kilomètres de distance. À noter que la Nasa souligne d'autre part que Kepler-186f est en orbite près d'un astre accompagné de cinq autres planètes de taille comparable, cependant trop proches de l'étoile pour être habitables.

Sources : nbcnews, nasa, lesechos, lefigaro