L'art-thérapie : qu'est-ce que c'est ?

Article mis à jour le 

Art therapie : comment ça fonctionne ?
Art therapie : comment ça fonctionne ?

Peindre, dessiner, chanter, ou encore danser pour se soigner… L’art-thérapie apparaît comme une approche thérapeutique originale qui utilise la création artistique comme technique de soin. En plein essor, cette discipline est encore mal connue. Activité paramédicale ou médecine douce de développement personnel, la frontière reste floue.

Définition de l'art-thérapie

Selon la Fédération  française des Arts-thérapeutes (Ffat), "l'art-thérapie est une pratique de soin fondée sur l'utilisation thérapeutique du processus de création artistique". Elle s’adresse à toutes les personnes qui souffrent de troubles de l’expression, de la communication ou de la relation : enfants, adolescents, adultes, personnes âgées.

Alors que dans une psychothérapie classique, on utilise les mots pour dire son état, sa souffrance, l'art thérapie se sert de la création comme support d'expression du patient. Toutes les formes de créations artistiques sont utilisées : dessin, peinture, collage, sculpture, danse, musique... Aucune expérience ni talent artistique particulier n'est demandé à l'individu qui s'engage dans ce travail thérapeutique.

A travers les ateliers artistiques organisés en séances individuelles ou de groupe, l'art-thérapeute fait appel à la créativité de l'individu et à son imagination, afin de lui permettre d’exprimer un ressenti, une émotion, une souffrance, une joie… L'objectif est de se servir du processus de création pour pénétrer les problématiques inconscientes de l’individu et le conduire à une transformation positive de lui-même. Le rôle de l'art-thérapeute n'est pas d'analyser ou d'interpréter les productions artistiques, mais de conseiller et d'encourager la personne dans la réalisation de sa production, l'amener à se construire une image valorisante.

Art-thérapeute : une profession en quête de reconnaissance

Aujourd'hui, si l'art-thérapie est considérée comme un outil thérapeutique efficace, elle ne bénéficie pas encore d'une reconnaissance officielle. Il existe des formations universitaires ou Masters professionnels d’art-thérapie, ainsi que des écoles privées, mais pas de diplôme d'Etat. La profession d'art-thérapeute est inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Les art-thérapeutes sont généralement considérés comme exerçant un métier aligné sur les professions paramédicales officielles.

Mais l'art-thérapie se pratique dans une grande variété de contextes : structures éducatives, institutions médico-sociales, hôpitaux, cabinets libéraux, associations... Et les indications sont tout aussi diverses : troubles psychologiques ou psychiques (anorexie mentale, Alzheimer…), troubles physiques (personnes âgées, infirmes moteurs cérébraux…), vécus post-traumatiques, troubles scolaires, exclusion sociale, isolement...

En institution, les séances d'art-thérapie sont proposées et discutées avec une équipe médicale ou paramédicale, en accord avec le patient. Elles  s'inscrivent dans une prise en charge globale. En libéral, il s'agit souvent d'une démarche volontaire du patient ou de sa famille, sans prescription médicale.

Sources : lesinrocks.com ; psychologies.com ; culturebox.francetvinfo.fr

Cet article a recueilli 4 avis. 75% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : santéloisirs