L'écran de votre smartphone en dit long sur votre vie !

Article mis à jour le 

L'écran de votre smartphone en dit long sur votre vie !
L'écran de votre smartphone en dit long sur votre vie !

Si vous pensez que seul le contenu de votre smartphone révèle votre mode de vie, détrompez-vous ! Une étude récente menée par des scientifiques de l’Université de Californie montre que les différentes taches sur l’écran en disent beaucoup sur vous.

Le numérique prend aujourd’hui une telle ampleur que les smartphones et les tablettes suivent leurs propriétaires partout où ils vont. Examinées en profondeur, les traces sur les écrans permettent même d’établir un portrait-robot de leurs utilisateurs.

Une mine d’informations

Malgré l’utilisation de revêtements oléophobiques, les écrans de smartphones et de tablettes révèlent différentes informations sur leurs propriétaires. Pour s’en convaincre, des chercheurs de l’Université de Californie, à San Diego, ont mené une étude sur 39 personnes. Ils ont effectué des prélèvements sur les faces avant et arrière de leurs appareils, mais aussi sur leurs doigts et la paume de leurs mains. Une analyse au spectromètre de masse a permis aux chercheurs de distinguer des résidus de produits inflammatoires, de produits de beauté, ainsi que des traces d’épices, de poivre ou de crème solaire. Avec toutes ces informations en main, ils ont pu dresser le profil de chaque participant.

Une nouvelle méthode d’investigation

D’après le Wall Street Journal, les informations obtenues à partir des écrans de smartphones sont tellement nombreuses et précises qu’elles pourraient servir à élucider des crimes. Même si cette méthode n’est pas encore recevable devant un tribunal, elle aiderait les policiers à dresser le portrait-robot des suspects. D’après Pieter Dorrestein, cette méthode serait d’une grande aide pour la police scientifique dans les cas où les objets trouvés sur une scène de crime ne comportent pas d’ADN ou d’empreintes digitales répertoriées. Toutefois, il sera nécessaire de répertorier tous les aliments, produits pharmaceutiques, matières textiles, etc. pour en faire une base de données comparative.