La fabuleuse histoire du Zouave du pont de l'Alma

Article mis à jour le 

Le Zouave
Le Zouave

Érigée en 1856 durant le règne de Napoléon III, le Zouave permet aujourd’hui  d’évaluer les crues de la Seine. Cependant, celui que Serge Reggiani a nommé "Octave" dans sa chanson Le Zouave du Pont de l’Alma, a réellement eu une influence dans l’histoire et la culture française.

Un édifice chargé d’histoire

La statue du Zouave s’appuyant sur son fusil se trouve sur le pont de l’Alma, dans le 7e arrondissement de Paris. Créée par Georges Diebolt, sculpteur et peintre français, elle rend hommage à André-Louis Gody, soldat du 3e régiment français d’Afrique du Nord durant la guerre de Crimée (1853-1856). Ce même régiment était alors appelé "régiment de Zouaves". L’armée française, épaulée par les Britanniques et l’Empire ottoman, a vaincu les forces russes sur les rives de la Seine. Quatre statues en pierre sont par la suite érigées pour marquer cette victoire : le Zouave, un grenadier, un chasseur et un artilleur. Toutefois, seul le guerrier de pierre survit à la reconstruction du pont durant les années 70.

Un indicateur insolite

Haut de 5,2 mètres et pesant environ 8 tonnes, le Zouave du pont de l’Alma permet de surveiller la montée des eaux de la Seine. Lors de la grande crue de 1910, l’eau atteignait alors les 8,62 m, et lui arrivait aux épaules.  Chaque partie du corps de ce guerrier constitue donc un repère. Par exemple, si les genoux du Zouave sont submergés, la navigation est interdite. Cependant, entre la crue de 1910 et les évènements actuels, la statue aurait été surélevée d’une dizaine de centimètres environ durant la reconstruction du pont en 1974. Cependant, les sources ne sont pas d'accord sur le sujet 10 ou 80 cm ? Statue rehaussée ou abaissée ?. Compte tenu de cette incertitude, cet indicateur n’est plus totalement fiable.

Le Zouave est aujourd’hui évoqué dans de nombreuses œuvres musicales et littéraires, comme Les Ricochets de Georges Brassens et le roman de Roger Bordier intitulé Le Zouave du Pont de l’Alma. Indémodable, il a même un compte Twitter !

 

Sources : Europe1, le Figaro, le Monde

 

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : sorties