La publicité digitale a vingt ans

Article mis à jour le 

La publicité digitale a 20 ans
La publicité digitale a 20 ans

En 1996, Hewlett Packard diffusait une bannière publicitaire, pour la première fois en France. Depuis, Internet a bien évolué, la pub en ligne dans son sillage.

En 1996, à peine 1 500 000 Français utilisaient Internet contre près de 48 000 000 aujourd’hui. Un écart aussi important explique l’intérêt grandissant des publicitaires à exploiter ce support pour faire passer leurs messages. Le point sur la publicité online dans l’Hexagone.

Un budget toujours croissant

En 20 ans, les investissements dans les pubs numériques ont augmenté de façon exponentielle dans l’Hexagone. Si en 1996, ils s’élevaient à 760 000 euros, ils ont été multipliés par plus de 4 000 pour atteindre un peu plus de 3,2 milliards d’euros en 2015. Pourtant, ces chiffres ahurissants placent encore la France loin derrière les États-Unis, avec ses 58 milliards d’euros, la Grande-Bretagne et ses 9 milliards d’euros ou encore l’Allemagne avec ses 6 milliards d’euros.

Différents canaux

Les plus de 3 milliards d’euros injectés dans la publicité en ligne en 2015 se répartissent entre différents canaux, notamment le “search marketing” qui accapare un peu plus de 50% des dépenses avec 1,8 milliards d’euros. Suivent le “display” et la publicité mobile avec respectivement 1 milliard d’euros et 733 millions d’euros. Viennent ensuite le “video program” avec ses 423 millions d’euros et la vidéo avec 309 millions d’euros. Le “social media” ferme la marche avec des dépenses publicitaires évaluées à 279 millions d’euros.

La pub mobile en pleine évolution

Les prévisions de Kwanko, groupe européen spécialisé dans le marketing, tablent sur une augmentation significative des investissements dans la publicité mobile dans les prochaines années. D’après les experts, près de 50% des investissements dans les publicités numériques en 2017 seront consacrés à la pub mobile. En effet, en seulement 4 ans les recherches effectuées à partir des smartphones ont été multipliées par 15. En outre, les statistiques récentes révèlent que plus de 90% des consommateurs avouent avoir déjà consulté leur smartphone avant un achat, que ce soit pour trouver des informations ou des articles moins chers.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : informatique