Le lait maternisé, dangereux pour l'intestin des bébés ?

Article mis à jour le 

D'après une étude scientifique menée par une équipe de chercheurs issus de l'université de Californie et dernièrement rendue publique à travers la revue Pediatric Research, les préparations de lait infantile entraineraient de graves troubles intestinaux chez les bébés.

Corroborant l'avis de certains spécialistes qui avaient ces dernières années souvent suspecté les préparations de lait infantile d'entrainer des troubles de la digestion chez les nourrissons, l'étude récente des scientifiques de l'université de Californie révèle que le lait maternisé serait néfaste pour les cellules des bébés. Afin d'en arriver à une telle déduction, l'équipe de recherche a procédé à la comparaison in vitro (autrement dit, dans un tube) des effets de neuf laits infantiles sur les cellules de bébé.

Résultat : les problèmes intestinaux relevés sont importants, comme le souligne le site internet Santelog.com. Un effet qui serait en outre d'autant plus grave chez les bébés prématurés, chez qui le lait artificiel peut notamment causer une entérocolite nécrosante, soit un dysfonctionnement intestinal parfois irrévocable. Pour aller plus loin dans leur conclusion, les chercheurs de l'université de Californie soulignent que c'est le dégagement d'acides gras au cours de la digestion qui entraineraient ces troubles intestinaux chez le nourrisson.

Et si le lait maternel parvient à limiter les répercutions de ces acides gras sur les cellules de l'intestin, le lait maternisé n'offre quant à lui aucune protection. Ainsi, le lait maternel n'entrainerait la destruction que de 6 % des neutrophiles (cellules sanguines ayant un rôle important dans le système immunitaire) alors que le lait artificiel provoquerait pour sa part la perte de 47 à 99 % d'entre elles. Les résultats de cette étude devraient prochainement aboutir à de nouvelles recherches sur le lait maternisé. Une façon, aussi, de permettre son amélioration dans les années à venir.

Les bons laits

On notera par ailleurs que le recours aux "laits végétaux" n'est pas recommandé pour les bébés, et cela d'autant moins à la place d'un véritable lait. Entre 0 et 6 mois, le lait de soja, d'amandes, de noisette ou encore de riz n'est pas adapté. Une étude a dernièrement relevé les décès de deux bébés nourris avec ces "laits végétaux" en France. Toutefois, 4 préparations au soja ou au riz ont été spécialement mis au point pour les nourrissons allergiques au lait de vache. À noter que de 0 à 3 ans, les meilleurs laits restent le lait 1er âge, 2ème âge et le lait de croissance.

Sources : Santelog.com, Pediatric Research