Laits infantiles : plus de la moitié d'entre eux contiendraient de l'aluminium

Article mis à jour le 

En analysant 38 laits infantiles vendus dans les supermarchés français, 60 Millions de consommateurs a découvert que la majorité d'entre eux contenaient de l'aluminium.

Le résultat de l'analyse effectué par 60 Millions de consommateurs a de quoi inquiéter : la plupart des laits infantiles présents en supermarché contiendraient de l'aluminium, et pas seulement des traces. Certains laits abriteraient ainsi jusqu'à 30% de la valeur limite acceptable pour les adultes.

Un cas méconnu

Seuls les laits infantiles sont concernés : les laits de croissance destinés aux enfants de 1 à 3 ans ne sont pas contaminés. Par ailleurs, 60 Millions de consommateurs précise qu'aucune étude faite à ce jour ne prouve "l'innocuité de l'aluminium chez le jeune enfant" : la dose limite recommandée par l’Union Européenne est définie pour les adultes, et ne prend pas en compte les jeunes enfants.

L'Association santé environnement France (ASEF) considère l'aluminium comme un neurotoxique potentiel, ce qui a poussé l'Institut national de la consommation à demander une limitation réglementaire beaucoup plus stricte pour les enfants et l'affichage obligatoire de la teneur en aluminium du lait.

Rester prudent

Comme l’indique l’ASEF, l’aluminium est présent dans une grande partie de notre alimentation : 95% de l’aluminium que nous absorbons vient de ce que nous mangeons. Les ustensiles de cuisine en aluminium n’arrangent pas les choses, puisqu’ils peuvent contaminer les aliments pendant la cuisson. De même, les emballages, l’eau du robinet, les cosmétiques et les additifs en contiennent aussi, ce qui pousse l’ASEF à recommander la plus grande prudence.

Sources : 60 Millions de consommateurs, Enviro2b, Association santé environnement France