Lanai : prochain grand laboratoire pour l'écologie ?

Article mis à jour le 

En juin dernier, le PDG d'Oracle Larry Ellison, cinquième fortune mondiale selon Forbes, a fait l'acquisition de Lanai, sixième île la plus étendue de l'archipel d'Hawaï. Cette dernière serait en passe de devenir l'une des références du développement durable.

Pas moins de 500 millions de dollars (soit environ 383 millions d'euros) auront été nécessaires au magnat des systèmes de gestion de base de données Larry Ellison pour s'offrir l'île de Lanai. Sur ce coin de paradis de 364 km² (soit trois fois la surface de Paris), tout semble avoir été pensé pour répondre à une philosophie écolo.  Les voitures sont électriques, les transports, en voie de développement, devraient rejeter très peu de gaz à effet de serre.

L'énergie solaire ne sera quant à elle pas en reste. Dans une interview réalisée par CNBC, Larry Ellison déclare même que les compagnies des eaux et d'électricité, dont il est propriétaire, travailleront de concert pour mettre en place une énergie durable. Enfin, des fermes biologiques mises en place aux quatre coins de l'île produiront des produits écologiques que le PDG d'Oracle espère vendre un peu partout dans le monde. Ce dernier compte par ailleurs soutenir les entreprises des populations locales (3 000 habitants) en les accompagnant vers le développement durable.

Si toutefois  ce projet titanesque se concrétise, Lanai pourrait bien devenir un des hauts lieux de l'écologie, permettant de tester à petite échelle les énergies, agricultures et transports de demain.