Le gorille oriental menacé : découvrez le primate le plus grand du monde

Article mis à jour le 

Le gorille oriental menacé
Le gorille oriental menacé

Le dimanche 4 septembre dernier, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature ou UICN a classé le gorille oriental parmi les espèces en danger critique d’extinction. En effet, le plus grand primate du monde est victime de braconnage.

Présent en République Démocratique du Congo, au Rwanda et en Ouganda, le gorille oriental a vu sa population diminuer de près de 70% en 20 ans. Il ne resterait plus que 5 000 spécimens dans le monde.

La guerre parmi les causes

D’après le primatologue John Robinson, le génocide rwandais a contribué pour beaucoup à la destruction de l’habitat du gorille oriental. En effet, un grand nombre de Rwandais ont fui leur pays et ont trouvé refuge dans la partie est de la République Démocratique du Congo. Ils ont, ensuite, chassé les gorilles pour leur chair. D’un autre côté, les habitations et les exploitations minières ont envahi le lieu de vie des primates.

Plusieurs autres espèces menacées

Le rapport, publié par l’UICN le 4 septembre, fait état de 23 928 espèces menacées, parmi lesquels 5 107 en danger critique, 7 602 en danger et 11 219 vulnérables. D’après Jane Smart, directrice de la conservation à l’UICN, la faune et la flore disparaissent à un rythme jamais atteint auparavant. Ainsi, depuis le XVIe siècle, 855 espèces ont complètement disparu. En Afrique, la population de zèbres des plaines a diminué de 24% en 14 ans et en Australie, l’antechine fauve a perdu près de 30% de ses effectifs en moins de 10 ans. Les espèces menacées sont celles dont la fourrure, les défenses, les dents ou les griffes sont convoitées par l’Homme.

Sources : francetvinfo.fr, lemonde.fr, sciencesetavenir.fr

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : animaux