Le livre numérique séduit, mais le marché connaît une croissance faible

Article mis à jour le 

Enquête 2016 sur le livre numérique
Enquête 2016 sur le livre numérique

En février 2016, OpinionWay a réalisé un sondage dans le cadre du 6e baromètre SOFIA/SNE/SGDL des usages des livres numériques. Les lecteurs sont de plus en plus séduits par le support numérique mais le format papier reste le plus rentable.

Apparu en 2012, le baromètre des usages du livre numérique en est à sa 6e édition. L’enquête réalisée par OpinionWay entre les 8 et le 17 février derniers a révélé une augmentation de 2% du nombre de lecteurs de livres numériques, un taux de croissance stable depuis 4 ans.

Le baromètre en bref

L’enquête menée par OpinionWay a porté sur un premier échantillon de 2006 personnes de plus de 15 ans interrogées par téléphone, puis 502 lecteurs sondés en ligne. Le but de cette enquête est de comparer l’usage des livres numériques par rapport aux versions imprimées.

Des lecteurs suréquipés

L’enquête révèle que près de 20% des plus de 15 ans ont déjà lu un livre électronique, 45% de ces lecteurs l’ayant fait moins d’un mois avant le sondage. Ils utilisent plusieurs supports, notamment leur smartphone, tablette ou PC portable.

Une population hétéroclite

Les lecteurs de livres numériques ont des profils très différents. Néanmoins, le baromètre SOFIA/SNE/SGDL fait état d’un grand nombre de jeunes de moins de 25 ans, de diplômés (BAC+2 et plus) et de cadres.

Des lecteurs soucieux du droit d’auteur

Si 16% des lecteurs interrogés avouent profiter des offres illégales, 58% d’entre eux refusent les ouvrages piratés pour protéger les auteurs. L’usage illicite connaît donc un net recul de 4% par rapport à 2015. Par ailleurs, 11% des lecteurs interrogés se fournissent auprès des sites de librairie.

Une croissance nuancée

Si le nombre de lecteurs a augmenté de 2% par rapport à 2015, l’enquête fait ressortir que le budget alloué à l’achat de livres numériques est en baisse. Cette situation se traduit concrètement par la diminution du nombre d’e-books achetés par personne.

 

Sources: sne, livre-poitoucharentes

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech