Le Mi QiCycle : un vélo électrique pliable et connecté !

Article mis à jour le 

Le Mi QiCycle, un vélo connecté
Le Mi QiCycle, un vélo connecté

Le géant chinois Xiaomi, plus connu pour ses smartphones et ses tablettes, vient de dévoiler son premier vélo intelligent en vente au tarif ultra-compétitif de 2999 yuans, soit environ 400 . Doté d'une autonomie de 45 km, ce vélo au design compact et séduisant dispose de plusieurs capteurs et d'un écran connecté placé sur le guidon.

Un prix imbattable

Lors d'une conférence de presse à Pékin,  le fabricant de produits connectés a fait grand bruit en annoncant la commercialisation prochaine de son Mi QiCycle. La grande surprise reste son prix : 2999 yuans soit seulement 410 € ! La marque propose déjà un vélo électrique, le QiCycle R1, mais non pliable et vendu autour de 2700 €. D’autres géants chinois comme Baidu ou LeTv commercialisent également des smartbikes, cependant aucun ne se trouverait en dessous des 4000 yuans. C'est donc un grand coup que frappe Xiaomi pour rallier à son Mi QiCycle les quelques 540 millions d'utilisateurs de vélos en Chine. En outre, le Mi QiCycle est proposé en différents coloris. Pour le moment, aucune commercialisation en Europe n’est prévue.

Un vélo lourdement équipé

Côté technique, le Mi QiCycle est doté d'un moteur de bonne puissance (250 W) et de 20 batteries de 2900 mAh Panasonic logées dans le cadre, offrant une autonomie de 45 km. Un système de mesure intelligent permet d'ajuster la puissance à fournir. Grâce à son dérailleur 3 vitesses Shimano, le Mi QiCycle s’utilise comme un vélo classique. Pouvant se connecter en bluetooth à un smartphone, un petit écran placé sur le guidon permet d'obtenir des informations telles que la vitesse, la distance parcourue, la position GPS ou encore les calories brûlées. Le Mi QiCycle possède également un phare à l'avant et un feu rouge à l'arrière. Le petit hic ? Son poids. Même s'il se plie aisément en deux, le Mi QiCycle pèse tout de même 14,5 kg, soit le double de son cousin R1.

Sources : Fredzone, Machineo, Yibada