Le trou dans la couche d'ozone serait en cours de résorption

Article mis à jour le 

Le trou dans la couche d'ozone se résorbe
Le trou dans la couche d'ozone se résorbe

Une étude anglo-américaine publiée le 30 juin dans la revue Science révèle que le trou dans la couche d’ozone au-dessus de l’Atlantique rétrécit. D’après les mesures réalisées par les chercheurs, cette diminution est évaluée à 4 millions de kilomètre carré depuis 2000.

Malgré l’arrêt passager du processus de guérison en 2015 en raison de l’éruption du volcan Calbuco au Chili, les scientifiques prévoient une résorption totale du trou avant 2050. Cette guérison de la couche d’ozone serait favorisée par la diminution des émissions de CFC et de gaz chlorés.

Le protocole de Montréal salué

Susan Salomon, professeur de chimie et de science du climat au Massachusetts Institute of Technology (MIT), et son équipe portent cette guérison progressive de la couche d’ozone au crédit des résolutions prises par le protocole de Montréal en 1987. Le rapport publié en 2015 par l’Organisation météorologique mondiale fait état d’une diminution de 10 à 15% de la concentration atmosphérique des gaz à effet de serre.

Des effets positifs pour tous

D’après une simulation réalisée par le Programme des Nations Unies pour l’environnement, d’ici 2030, deux millions de cancers de la peau par an et d’autres maladies oculaires et immunitaires seront évités grâce au protocole de Montréal. Les résolutions adoptées par tous les pays auront aussi des répercussions positives sur l’agriculture et la faune.

 

Sources: lemonde, europe1

Cet article a recueilli 5 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature