Les récentes avancées sur la maladie d'Alzheimer

Article mis à jour le 

Espoir d'un traitement pour Alzheimer
Espoir d'un traitement pour Alzheimer

Les travaux réalisés récemment par les scientifiques des Instituts Gladstone et de l’hôpital pour enfants de Boston redonnent de l’espoir aux victimes de la maladie d'Alzheimer. Ces recherches ont permis de découvrir un anticorps efficace contre la dégradation des synapses.

Des chercheurs des Instituts Gladstone, en Californie, et de l’hôpital pour enfants de Boston sont sur la piste d’un nouveau traitement afin de ralentir la dégradation des synapses chez les patients. Une bonne nouvelle pour les plus de 20 millions de personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer à travers le monde.

Les causes de la maladie

Les scientifiques ont depuis longtemps identifié la protéine animale connue sous l’appellation de “Tau” comme étant responsable de la dégradation des fonctions cognitives et mnémoniques chez les patients. Les chercheurs des Instituts Gladstone, rattachés à l’Université de Californie, ont cherché à comprendre le processus entraînant la perte de mémoire. Ils ont alors découvert que la protéine “Tau” empêchait les neurones de se connecter entre eux en bloquant la formation de la “kibra”, protéine responsable de la mémoire.

De l’espoir pour les malades

De son côté, l’équipe dirigée par Beth Stevens, neurologue à l’hôpital pour enfants de Boston, a étudié le développement du cerveau chez l’enfant pour tenter de comprendre la perte des synapses. Le groupe de recherche a aussi mené des expériences sur des souris en cachant la protéine C1q, présente lors de la dégradation des synapses, avec un anticorps. Ils ont constaté que ce traitement ralentit considérablement la perte de connexion entre les neurones. Cette découverte permettra sans doute dans un futur proche de mettre au point un traitement efficace contre la maladie d’Alzheimer. À suivre !

 

Sources: soocurious, hellocoton