Lifestage : découvrez la nouvelle application lancée par Facebook pour les plus jeunes

Article mis à jour le 

Lifestage : qu'est-ce que c'est ?
Lifestage : qu'est-ce que c'est ?

Facebook a lancé le 19 août dernier Lifestage, une toute nouvelle application vidéo exclusivement destinée aux moins de 21 ans.  Décryptage.

Qu’est-ce c’est ?

Lifestage est une application née de la mise à jour d’Instagram qui appartient à Facebook. Contrairement à Instagram, qui permet la publication live de contenus photos, Lifestage se concentre sur la publication de vidéos. L’application invite les utilisateurs à tourner et à publier de courtes vidéos agrémentées d’un statut. Ces vidéos peuvent venir remplacer les statuts Facebook. L’entreprise de Mark Zuckerberg cherche ainsi à reconquérir une génération tournée vers l’instantanéité. Et s’offre une incursion tonitruante sur le territoire de Snapchat.

Comment ça fonctionne ?

Au premier lancement de l’application, Lifestage propose à l’utilisateur de réaliser de courtes vidéos dans des situations variées. L’utilisateur doit ensuite indiquer le nom de son établissement scolaire. Son flux de lecture affichera alors les vidéos déjà enregistrées par les autres élèves de son établissement. Ce rattachement à un établissement scolaire marque une différence majeure avec Instagram ou Snapchat, dont les comptes sont ajoutés manuellement et qui ne nécessite guère ce genre de précision. L’application n’offre pas de fonctionnalité de messagerie instantanée. Les utilisateurs peuvent cependant compléter la section "Me contacter" et renseigner leurs comptes Instagram, Snapchat, Twitter et Facebook.  

Un réseau social scolaire

La démarche de Lifestage est analogue à celle du réseau Facebook à ses débuts : connecter des élèves d’un même établissement scolaire. Lancée outre-Atlantique le 19 août, l’application n’est pas encore disponible sur tout le territoire américain. En effet, quand les utilisateurs s’inscrivent, ils doivent déclarer leur établissement scolaire. Le "déverrouillage" d’une école nécessite au moins 20 profils inscrits. À partir de ce moment, la zone géographique agit comme relai et le flux peut démarrer chez les inscrits. Une mention légale stipulée lors du téléchargement informe les utilisateurs que, comme sur les autres réseaux sociaux, tout ce qu’ils publient est public.

Sources : Nextinpact.com, LeMonde.fr, Begeek.fr

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vidéos