LinkedIn : les compétences les plus recherchées par les recruteurs

Article mis à jour le 

Quels sont les profils les plus recherchés par les recruteurs sur LinkedIn ? - copyright Shella Scarborough
Quels sont les profils les plus recherchés par les recruteurs sur LinkedIn ? - copyright Shella Scarborough

LinkedIn a rendu public les compétences les plus recherchées par les employeurs en 2015 sur sa plateforme. Résultat, plus de 50 % d’entre elles sont sans surprise en lien avec les nouvelles technologies.

Le réseau social professionnel LinkedIn a publié les 25 compétences les plus demandées par les recruteurs. Où l’informatique, le Web ou encore le mobile règnent, comme l’on pouvait s’y attendre, en maître. En pratique, les employeurs étaient en 2015 à l’affût de candidats sensibilisés au "cloud", au "data mining", à l’analyse statistique, ou SEO ou encore au SEM (Search Engine Marketing).

Mais davantage que la stratégie marketing adaptée au web, les recruteurs hexagonaux recherchaient aussi de futurs salariés disposant de connaissances en matière de conception des interfaces utilisateurs, en développement d’applications Microsoft ou encore en gestion de base de données. Une tendance qui semble encore de rigueur pour 2016.

 

Droit du travail et des sociétés, traduction… il n’y en a pas que pour le Web

Reste que si l’Internet demeure encore une fois le principal moteur, des aptitudes en droit du travail et des sociétés, en traduction, en commerce de détails, en sciences économiques et en ressources humaines sont recherchées. Sans compter que les employeurs sont aussi sensibles aux spécialistes en relations internationales et en politique publique, ou encore aux personnes dotées d’une expérience importante en restauration.

Comme l’a entre autres mis en évidence Le Monde, les données récoltées par LinkedIn ne doivent pas être considérées comme une étude statistique basée sur des échantillons représentatifs. Les données de la plateforme portent en effet sur la France et 13 autres états, dont les États-Unis, le Canada, les Émirats arabes unis et Singapour. Il n’empêche : 400 millions d’utilisateurs ont participé à la collecte d’information, parmi lesquels 10 millions dans l’Hexagone.

 

Sources : lefigaro, e-orientations

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : emploi