Livret A : en définitive, pas de baisse à 0,75 % au 1er février

Article mis à jour le 

Le gouvernement a décidé jeudi en fin de journée de conserver en l’état le taux du Livret A à 1 % au 1er février. Un choix qui n’applique donc pas la recommandation du gouverneur de la Banque de France de mettre en place un taux à 0,75 %.

Finalement, le taux du Livret A ne tombera pas à son plus bas niveau le 1er février prochain. Le gouvernement a en effet choisi de le conserver tel quel malgré la faiblesse de l’inflation, qui aurait dû mécaniquement le faire reculer. Sur le papier, le taux de rémunération du Livret A devrait actuellement s’élever à 0,25 % : son rendement théorique se calcule en effet via l’ajout d’un quart de point en sus du niveau de l’inflation. Sachant que cette dernière s’est élevée à zéro en 2014, le taux devrait donc en théorie approcher les 0,25 %.

Néanmoins, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, avait indiqué jeudi en début de journée souhaiter le contournement de la formule de calcul, mais de passer à 0,75 %. Il revenait donc au gouvernement de trancher sur cette question, mais celui-ci a préféré le maintenir à 1 %. À noter que par le passé, cette formule n’avait pas toujours été suivie à la lettre : durant l’été 2014, alors que le taux devait tomber à 0,5 %, le gouvernement avait préféré le faire passer de 1,25 % à 1 %.

Reste que le ministère des Finances a par ailleurs évoqué jeudi sa volonté d’abaisser la rémunération du Plan d’épargne logement (PEL) pour ceux ouverts à compter du 1er février. En pratique, le taux tombera à 2 %, contre 2,5 % pour ceux ouverts actuellement.

Sources : 20minutes, lci