Livret A : le plafond ne devrait finalement pas dépasser les 22 950 euros

Article mis à jour le 

Selon une information du Journal du Dimanche, le plafond du Livret A ne devrait en définitive pas faire l'objet d'un relèvement à 30 600 euros, comme l'avait pourtant annoncé François Hollande.

S'appuyant sur plusieurs sources, le Journal du Dimanche a indiqué que le gouvernement s'apprêtait à enterrer la réforme du Livret A. Contrairement à l'une des promesses de campagne de François Hollande – qui avait alors évoqué le doublement du plafond du Livret A –, le plafond ne devrait donc pas être relevé à 30 600 euros.

Comme l'a ainsi souligné un ancien collaborateur de Pierre Moscovici au Journal du Dimanche, le relèvement de ce plafond n'a en réalité jamais été à l'ordre du jour. Pour rappel, le plafond du Livret A a été relevé de 25 % le 1er octobre 2012, puis une seconde fois de 25 % le 1er janvier 2013. Ce qui lui a permis d'atteindre 22 950 euros, contre 15 300 euros fin septembre 2012. À noter que l'objectif de ce livret est de permettre le financement de l'augmentation de la construction de logements sociaux. Or, d'après une source au ministère des Finances interrogée par l'hebdomadaire, les besoins de financement des HLM sont d'ores et déjà couverts par le Livret A. Dorénavant, il serait plutôt question pour le gouvernement d'"orienter l'épargne vers les entreprises".

Une réunion à propos des questions d'épargne d'ici 15 jours

D'autre part, les banques, de même que la Caisse des dépôts chargée des fonds et les HLM, estiment que le relèvement est dispensable. Sous une quinzaine de jours, le ministre des Finances, Michel Sapin, va réunir un comité à propos de la place financière de Paris à l'horizon 2020. Au programme : les questions d'épargne et les modalités de leur utilisation.

Sources : jdd, leparisien, europe1