Location de voiture : méfiez-vous des arnaques, même en vacances…

Article mis à jour le 

Si vous êtes tenté de louer une voiture pendant vos vacances, faites attention ! Les arnaques à la location de voiture sont courantes en cette période. Voici les pièges les plus répandus et des astuces pour les éviter.

Si vous n’avez pas de voiture mais que vous avez tout de même besoin de conduire pendant vos vacances, la location d’automobile est souvent la solution idéale : elle vous permet d’avoir votre propre voiture pour une durée donnée tout en vous évitant de dépenser trop d’argent. À condition toutefois d’être en mesure de contourner les diverses arnaques dont vous pouvez être victimes. Voici donc quelques conseils pour éviter de transformer vos vacances en cauchemar.

Faites un état des lieux

Louer une voiture est un peu comme louer un appartement : mieux vaut prendre le temps nécessaire pour vérifier si l’automobile présente des rayures, éraflures ou bosses, et signaler ces dernières le cas échéant. En effet, sans rapport décrivant l’état du véhicule, il vous sera impossible de prouver que vous n'êtes pas responsable de ces dommages, qui vous seront alors facturés. Pensez donc à prendre des photos de la voiture au départ comme à l’arrivée, de manière à pouvoir comparer les clichés en cas de problème.

Soyez en outre particulièrement vigilant et vérifiez les moindres recoins de la voiture, afin de vous prémunir en cas de tentative d’arnaque à la rayure, qui consiste en la "découverte" d’une rayure bien cachée au moment de la restitution, qui donne lieu à une surfacturation pouvant aller jusqu’à 300 euros. Enfin, pensez à restituer le véhicule aux horaires d’ouverture de l’agence, afin de procéder à un second état des lieux et ainsi éviter toute mauvaise surprise.

Vérifiez ce qui figure sur le contrat

N’hésitez pas à comparer ce qui est affiché sur le tableau de bord de la voiture et ce qui figure sur le contrat, au cas où l’agence de location tente de vous fournir des informations contradictoires pouvant donner lieu à une surfacturation. De plus, il est possible que le contrat de location contienne des clauses abusives : si vous le suspectez, n’hésitez pas à le signaler à la Commission des Clauses Abusives.

Pensez enfin à vérifier si vous avez souscrit l’option "achat de carburant" sans laquelle vous serez tenu de faire le plein d’essence avant de rendre le véhicule –carburant qui vous sera facturé au prix fort.

Sources : Le Monde,  Pratique.fr