Logement : les loyers ont reculé à Paris et en province en 2014

Article mis à jour le 

Les loyers ont baissé à Paris et en Île-de-France en 2014, d’après Century 21. Un phénomène également de mise dans le reste de la France.

Une bonne chose pour les locataires : les loyers ont reculé à Paris et en Île-de-France en 2014, d’après une étude réalisée par Century 21 rapportée par Le Figaro. À noter que la société immobilière a passé au crible 40 000 baux signés en France courant 2014 via ses agences. Résultat : à l’échelle de l’Hexagone, les loyers moyens proposés aux nouveaux locataires ont reculé de 1,1 % en 2014 tandis que la baisse a atteint 5,1 % en Île-de-France. Ainsi, le loyer francilien moyen s’élevait à 731 euros en 2014, contre 832 euros en 2013.

Sur Paris, le recul est moindre : tous logements confondus, la baisse ne dépasse en effet pas 0,6 %. Toutefois, le mouvement baissier est plus visible pour les appartements de quatre pièces – pas aussi recherchés que les autres -, qui baissent de 2,1 %. En définitive, le marché est donc bel et bien à la baisse, et ce en dépit de la poursuite du dispositif permettant aux propriétaires-bailleurs de lier les loyers à l’indice des revenus locatifs (IRL), qui a augmenté de 0,5 % sur 2014.

À Paris, le prix du mètre carré à la location en hausse

Néanmoins, cette nouveauté pour les locataires dissimule un autre phénomène : la hausse du prix du mètre carré loué à Paris. En l’espace d’une année, celui-ci a ainsi pris 2,9 %, pour atteindre 27,4 euros. De fait, même si les Parisiens ont obtenu des baux moins coûteux en 2014, la surface des appartements relatifs a été moindre qu’en 2013. Heureusement pour le reste de l’Île-de-France, le tarif du mètre carré a perdu 2,3 %, et même 5,6 % à l’échelle de la France.

Sources : lci, 20minutes