L’Europe, championne du gâchis selon le chercheur Frank Trentmann

Article mis à jour le 

L'Europe aurait du progrès à faire question gâchis
L'Europe aurait du progrès à faire question gâchis

En 1965, les statistiques avaient révélé qu’un Américain jetait à lui tout seul plus d’ordures que quatre Européens. Aujourd’hui, la donne a changé selon Frank Trentmann, professeur à l’Université de Londres. Les pays nordiques, réputés pour leur respect de la nature, seraient les champions du gâchis.

Les résultats des recherches menées par Frank Trentmann, expert en spécialisé en Histoire de la consommation, désignent les Danois, les Néerlandais, les Allemands, les Belges et les Suisses parmi les champions du gaspillage. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, les Américains ne détiendraient donc pas la palme dans ce domaine.

D’après Frank Trentmann, les pays nordiques, longtemps considérés comme exemplaires en matière de respect de l’environnement, seraient à présent les plus gros gaspilleurs de la planète. Un Danois jetterait à la poubelle environ 76 kg de nourriture par an, contre 100 kg pour un Suédois et plus de 200 kg pour un Allemand. Les Belges seraient les champions avec 300 kg de denrées alimentaires gaspillées par an et par personne.

Trois zones bien distinctes

D’après Trentmann, l’Europe est divisée en 3 zones dans le domaine du recyclage de déchets. Les pays nordiques seraient les plus gros gaspilleurs, mais demeurent des références en matière de gestion des déchets. L’Allemagne recycle par exemple environ 42 % de ses déchets plastiques. D’un autre côté, les pays méditerranéens seraient à la traîne dans le domaine de la récupération. Enfin, le traitement des déchets serait quasi inexistant dans les pays de l’Est.

 

Sources : slate, radio-monaco, theatlantic

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature