Pour lutter contre les trous de mémoire, buvez du champagne !

Article mis à jour le 

À quelques jours des premières épreuves du baccalauréat, où se conjuguent encore intense bachotage et stress grandissant, nombreux sont les candidats au sésame à redouter le trou de mémoire. Résultat : rarement la peur de la page blanche ne s'est fait autant sentir. Pour y remédier, des études scientifiques ont découvert que le fait de serrer les poings ou encore de boire du champagne suffisait à bonifier sa mémoire. Mais attention toutefois, encore faut-il savoir comment s'y prendre…

Pour se prémunir contre le trou de mémoire et le stress, à l'approche des examens du baccalauréat, chacun y va de sa technique : certains privilégient les pilules miracles ou les révisions à l'air libre, d'autres les carottes ou encore les gris-gris. Mais ces astuces, même avec la meilleure volonté du monde, ne garantissent malheureusement pas l'obtention des félicitations du jury. Pourtant, d'après une étude révélée dans un article de la revue Plos One, certains mouvements spécifiques permettraient de stimuler des zones de notre cerveau dédiées à notre mémoire.

Afin d'étayer cette théorie, les chercheurs de la Montclair State University (États-Unis) à l'origine de l'étude ont réalisé une expérience. Cette dernière a consisté à faire mémoriser quelque 72 mots à un groupe de 51 volontaires, scindés en cinq groupes. Le premier d'entre eux devait successivement – au cours de la mémorisation – serrer le poing gauche puis le poing droit, le second faire l'inverse, le troisième serré uniquement le poing gauche, le quatrième le poing droit et le cinquième laisser ses mains libres. Résultat : ce sont les deux groupes serrant alternativement leurs deux poings qui ont obtenu les meilleurs scores.

Selon les scientifiques, cet exercice aurait en fait permis d'activer davantage son cerveau et plus précisément le lobe frontal. Or, cette découverte pourrait bien servir à améliorer la situation des patients victimes de troubles de la mémoire et de maladies dégénératives. Bonne nouvelle, donc, pour les lycéens, car cette astuce ne leur fera courir aucun risque durant les épreuves. Reste néanmoins à s'exercer pour tenir un stylo ou une plume tout en serrant son poing.

Quand champagne et révisions font bon ménage

Plus amusant cette fois : une étude a récemment conclu  que le champagne contribuait à améliorer la mémoire. Et il n'est pas là question d'une conclusion mandatée par des producteurs mais d'une découverte mise au jour l'université de Reading, soit l'un des établissements les plus reconnus et prestigieux d'Angleterre. D'après les résultats de leurs recherches, le célèbre breuvage jouerait un rôle considérable dans l'amélioration de la mémoire spatio-temporelle. Ainsi, le champagne contribuerait à bonifier le système cognitif, et par extension la mémoire, comme le souligne le chercheur Jeremy Spencer dans l'Independent.

À noter toutefois, poursuit avec prudence le scientifique, que l'étude encourage une consommation responsable de l'alcool. D'après les résultats enregistrés par l'équipe de chercheurs de Reading, boire un à trois verres par semaine pourrait ainsi se révéler efficace. Une découverte qui pourrait à n'en pas douter donner des idées aux lycéens en mal de virées nocturnes. À noter, toujours d'après l'étude, que le vin rouge – et plus précisément le cabernet sauvignon – consommé en petite quantité, dynamiserait aussi le fonctionnement de la mémoire. Une solution certes moins coûteuse, mais encore une fois à boire avec modération.

Sources : Plos One, The Independent, SanteLog