Mac OS, iOS… les systèmes les moins sécurisés de 2015

Article mis à jour le 

Apple Store du Carrousel du Louvre - Copyright Mikhail (Vokabre) Shcherbakov
Apple Store du Carrousel du Louvre - Copyright Mikhail (Vokabre) Shcherbakov

National Vulnerability Database vient de rendre public son palmarès des logiciels les plus vulnérables aux virus en 2015. Résultat, les systèmes d’exploitation des Mac et des iPhone - à savoir OS X et iOS - figurent en haut du podium. Apple aurait ainsi été la firme procédant le plus régulièrement à des corrections sur ses systèmes.

N’en déplaise à Apple et à ses affirmations au sujet de la sécurité informatique sous Windows, ses appareils - qu'il s’agisse d’ordinateur ou de dispositifs mobiles - seraient nettement plus exposés que la moyenne aux virus. Et pour cause : National Vulnerability Database a rapporté pas moins de 384 vulnérabilités en 2015 sous Mac OS X. De quoi placer ce dernier tout en haut du Top 50 des logiciels les moins sécurisés.

À titre de comparaison, Microsoft n’a compté que 151 nouvelles vulnérabilités en 2015 sous Windows 8. À noter toutefois que le résultat n’aurait probablement pas été le même si les auteurs du palmarès avait pris en compte l’ensemble des versions de Windows. Néanmoins, la plupart des vulnérabilités identifiées chez Microsoft étaient valables pour l’ensemble des versions.

Android serait plus sécurisé qu’iOS

À en croire le classement de National Vulnerability Database, iOS (375 failles identifiées en 2015) se place sur la seconde marche des pires logiciels en matière de sécurité, et Android (130 vulnérabilités en 2015) à la vingtième. Quant à la troisième place, elle est occupée par Adobe Flash Player (314 failles en 2015), le logiciel permettant de parcourir les sites internet les plus récents. Reste que si le classement établi par NVD est parlant, celui-ci n’a pas passé au crible les dommages réels subis par les utilisateurs.

 

Sources : journaldugeek, buzzarena