Mais au fait, c'est quoi une crise de goutte ?

Article mis à jour le 

Lundi soir, Jacques Chirac a été hospitalisé à l'hôpital américain de Neuilly pour une violente crise de goutte. Un passage éclair sans gravité, selon l'entourage de l'ancien président de la République. Mais au fait, c'est quoi au juste une crise de goutte ?

Alors que Jacques Chirac vient a été brièvement hospitalisé pour une crise de goutte, un certain nombre d'entre vous se demandent peut-être de quoi retourne cette pathologie.

La goutte, késako ?

Il s'agit d'une inflammation des articulations induite par un trop plein d'acide urique dans le sang. 1 % à 1,5 % de la population adulte européenne (près de 3 % aux États-Unis) est concernée par ce phénomène, dont une majorité d'hommes. La goutte touche dans la plupart des cas les petites articulations, à l'instar des orteils ou des doigts, mais elle peut parfois atteindre les plus grosses, telles que le genou ou encore la cheville. Toutefois, cette explication en appelle une autre…

Qu'entend-on par excès d'acide urique ?

C'est un déchet éliminé en temps normal facilement par notre corps, qui découle de la dégradation des cellules mortes et de la digestion de certains aliments. Mais sa présence en trop grande quantité dans l'organisme entraîne crise de goutte et inflammations.

Est-ce grave ?

À condition d'être soignée en temps et en heure, cette pathologie n'est pas bien méchante. Cependant, l'acide urique peut dégrader la peau et les reins. Mais ce n'est pas tout : la goutte serait considérée par certains spécialistes comme un facteur de risque cardio-vasculaire. Pour s'en prémunir, outre les soins médicaux, une bonne hygiène de vie serait l'idéal.

Que faire en cas d'une telle crise ?

Pour l'éviter, il est crucial de bien surveiller son alimentation. Par exemple, il ne faut pas abuser des protéines : les viandes, poissons et autres œufs ne doivent pas être consommés plus d'une fois par jour.

De même, il vaut mieux lever le pied sur les aliments naturellement riches en acide urique, tels que les abats, la sardine, les fruits de mer, le gibier, le saumon, les champignons, le chou et le chocolat. À ce titre, les légumes crus ou préparés à la vapeur seraient préférables.

Enfin, l'alcool doit être évité plus que tout autre chose…

Sources : sante.lefigaro, linternaute