Manger étoilé pour moins de 5 euros, c'est possible à Hong Kong

Article mis à jour le 

Dans son édition 2013, le guide Michelin Hong-Kong – Macao fait état de plusieurs restaurants une étoile proposant des menus très bon marché. Certains d'entre eux permettent notamment de se régaler pour un peu moins de cinq euros par personne.

Dans la ville tentaculaire de Hong-Kong, pas moins de 68 restaurants ont été étoilés par le prestigieux guide Michelin Hong Kong/Macao 2013, disponible en librairie depuis le 4 décembre. Parmi eux : quelques tables étoilées où l'on peut manger pour cinq euros à peine. Et pourtant, la qualité des mets proposés n'est pas en reste et rivalise avec quelques-unes des meilleures tables parisiennes.

Déjà récompensé par le célèbre guide rouge l'an passé, le restaurant "Tim Ho Wan" et ses bouchées cantonaises (appelés "dim sum") fait partie de ces adresses incontournables à Hong Kong. À la carte, le prix des plats varient entre 30 et 50 dollars hongkongais, soit entre 3 et 5 euros. Au "Ho Kung", où les soupes de nouilles jouxtent le fameux "congee" – une sorte de porridge accompagné de riz, les tarifs dépassent rarement les 35 dollars de Hong Kong, soit 3,50 euros.

Comme le souligne le directeur international des guides Michelin Michael Ellis, ce genre d'expérience est unique en son genre. Et même si l'atmosphère et la décoration n'égalent pas toujours le cadre chic des restaurants européens étoilés – il n'est pas rare de devoir faire la queue et d'avoir à se faufiler dans une salle exigüe qui n'est pas toujours des plus accueillante –, les mets sont exceptionnels.  

Une chose est sûre, dans le petit monde des restaurants étoilés, la ville de Hong Kong est celle disposant des adresses les plus abordables. Là-bas, la nourriture la plus anodine peut se révéler largement à la hauteur d'un niveau étoilé. À noter que les inspecteurs ayant décerné la fameuse récompense se sont basés sur des critères en tous points identiques aux établissements renommés. Ont ainsi été passés au crible la qualité des mets, les techniques de cuisine, les saveurs sans oublier la préparation et l'originalité du chef. Le cadre est quant à lui primé par les "couverts", un autre type de notation.