Mariage homosexuel : les Français se prononcent pour l'union mais contre l'adoption

Article mis à jour le 

Les Français seraient favorables à 61 % à la mise en place du mariage pour les couples homosexuels, mais 52 % d’entre eux sont plus méfiants concernant l’adoption par ces premiers. C’est ce que nous révèle un sondage IFOP réalisé du 6 au 9 novembre pour l’hebdomadaire Valeurs actuelles.

La société française semble majoritairement favorable à la légalisation du mariage pour les couples homosexuels. L’homosexualité est assez entrée dans les mœurs aujourd’hui pour que les Français leur reconnaissent le droit de s’unir comme un couple hétérosexuel. Seule la religion - l’Eglise catholique, mais aussi les autorités juives et musulmanes en France - s’oppose à ces unions. 

Le refus de l’adoption comme leitmotiv des opposants à ce projet de loi

L’adoption par les couples homosexuels reste pourtant un sujet sensible dans l’Hexagone. Malgré la pratique relativement courante de cette pratique, de nombreux militants ont envahi les rues et les places de dizaines de villes ces dernières semaines pour protester contre l’institution possible de l’adoption par ces couples homosexuels. De nombreux Français semblent persuadés que l’équilibre d’un enfant ne peut se faire qu’au sein d’une famille hétérosexuelle, pouvant offrir à l’enfant un modèle masculin et un modèle féminin (que l’enfant trouve de toute façon autour de lui à travers la famille élargie et l’institution scolaire). L’enquête menée par l’IFOP est parue jeudi 15 novembre. Elle a été réalisée sur un panel de 1 008 personnes via internet.