Médicaments : 55 % des Français ne suivent pas leur traitement en entier

Article mis à jour le 

Les Français seraient une majorité à ne pas suivre attentivement leur traitement médicamenteux, selon un sondage OpinionWay commandé par Welcoop tout juste révélé. En cause : de la négligence, de la lassitude mais également la peur des effets secondaires.

42 % des Français seulement suivraient leurs traitements médicaux jusqu’au bout, d’après une enquête réalisée par l’institut OpinionWay pour Welcoop. De même, ces derniers ne seraient pas très soigneux, s’agissant de suivre les indications formulées sur leurs ordonnances. Ainsi, à en croire le sondage effectué du 17 au 19 septembre dernier auprès de 1 004 personnes représentatives de la population française, les Français seraient 55 % à ne pas suivre comme il se doit leur traitement, aussi bien en matière de durée que de posologie.

En cause : de la négligence et des craintes

Pour expliquer leur relâchement concernant leur ordonnance, les personnes interrogées sont 25 % à aborder l’oubli, et 24 % la peur des effets secondaires induits par le traitement. En outre, 19 % affirment sortir de la maladie avant la fin du traitement, d’où un arrêt précoce. D’autre part, 14 % indiquent se sentir lassé, et 5 % pointent le prix trop élevé des médicaments restant à leur charge. À noter que les 3 % restants ne précisent pas leur comportement à l’égard des traitements.

Enfin, il faut noter que l’âge des personnes sondées a une influence sur ce comportement. Par exemple, les 25-24 ans sont 29 % à respecter leur traitement alors que les plus de 50 ans 70 %.

Des outils de rappels plébiscités

Afin d’éviter ces oublis, les personnes sondées sont 40 % à indiquer les bienfaits d’un pilulier électronique, tandis que 34 % estiment que davantage d’informations sont nécessaires pour souligner les conséquences d’un traitement non suivi. De même, 33 % souhaitent des rappels par SMS. Et de rappeler que le fait de ne pas suivre un traitement représente un surcoût non négligeable pour l’État…

Sources : topsante, lci