Carte Pass Carrefour : des clients prélevés chaque mois à leur insu

Article mis à jour le 

Fraude à la carte Pass Carrefour
Fraude à la carte Pass Carrefour

Selon France Info, certains détenteurs de la carte Pass Carrefour auraient découvert qu’ils étaient prélevés de 3,75 euros chaque mois pour financer une assurance à laquelle ils n’avaient pas souscrit.

France Info a lancé la polémique mardi 13 octobre en fin de soirée : certains titulaires de la carte bancaire Carrefour se seraient aperçus qu’ils étaient débités à leur insu tous les mois de 3,75 euros. La somme peut paraître faible, mais certains clients la payent depuis des années. En examinant leurs relevés de compte, les clients ont découvert que l’argent était versé à Protect Paiement, une société d’assurance qui sous-traite ses services à Carrefour. Interrogée sur ces prélèvements, l’entreprise a expliqué qu’il suffisait aux clients d’avoir rempli un questionnaire de satisfaction pour bénéficier de leur assurance paiement. Les victimes de cette vente forcée demandent aujourd’hui des remboursements qui s’élèvent jusqu’à 131 euros. Pour sa part, Carrefour refuse de donner suite à la polémique.

L’affaire n’est pas anodine. Les cas de vente forcée et de fraudes à la carte bancaire se sont multipliés ces dernières années. Certaines entreprises multiplient les pratiques commerciales agressives et profitent de la confiance de leurs clients. Il faut rester vigilant pour repérer les clauses abusives.

[Mise à jour du 15 octobre 2015 à 14h10] : Jeudi, la direction de Carrefour France a souhaité réagir à l'affaire, soulignant que "le cas évoqué est un cas isolé" et qu'en conséquence "un geste commercial a été fait à titre exceptionnel". Quant à l'assurance, elle était selon Carrefour "commercialisée par une société travaillant avec plusieurs banques et respecait la réglementation". Enfin, "la souscription s'est faite avec le consentement express du client, recueilli par téléphone", tandis que "le montant de la cotisation était stipulé dans un relevé mensuel transmis au client". Carrefour France a par ailleurs assuré que le produit Protect Paiement n'était plus commercialisé depuis plus de deux ans.

 

Sources : France Info, lci