Méfiez-vous des jeans skinny, votre santé en dépend !

Article mis à jour le 

Quand porter un jean skinny se révèle dangereux pour la santé...
Quand porter un jean skinny se révèle dangereux pour la santé...

Une étude publiée par le Journal of Neurology & Psychiatry révèle que le jean skinny peut s’avérer un danger pour les cellules des muscles squelettiques. En vogue depuis quelque temps, ce pantalon très près du corps ne présenterait ainsi finalement pas que des avantages.

Gare à vous, les fashionistas ! Un cas récent de problème de santé lié au port de jean skinny en a mis plus d’un(e) en alerte. Une Australienne de 35 ans s’est en effet vue hospitalisée car elle portait ce type de vêtement.

 

Le jean skinny, un danger ?

Pour ceux ou celles souhaitant affiner leur silhouette, le jean skinny n’est donc peut-être plus la solution ! En Australie, une femme de 35 ans qui portait ce type de vêtement a été hospitalisée d’urgence. Comment expliquer pareil phénomène ? Le jour de son admission à l’hôpital, elle aidait un proche pour un déménagement. Après plusieurs heures passées accroupie dans ce jean, elle aurait commencé à souffrir d’engourdissement aux jambes, avant de s’écrouler.

À l'hôpital, le skinny a dû être découpé pour aider la malheureuse à se sentir mieux. Une fois le vêtement retiré, les médecins ont découvert qu’elle souffrait d’importants œdèmes aux jambes. Ces derniers auraient été provoqués par le port du skinny et la position accroupie de la patiente durant plusieurs heures.

 

Jean skinny et santé

Il ne s’agit pas du premier cas d’hospitalisation d’urgence impliquant le port d’un jean skinny. En 2009, des études avaient déjà démontré que ce type de vêtement pouvait occasionner des troubles nerveux au niveau des cuisses et des jambes. Dans les cas extrêmes, les usagers pourraient même souffrir de rhabdomyolyse, une détérioration des cellules des muscles squelettiques.

Cependant, d’après Priya Dasoju, conseillère auprès de l’union des physiothérapistes du Royaume-Uni, le cas qui s’est produit en Australie est un exemple extrême des conséquences du port du jean skinny. Il serait ainsi inutile de s’inquiéter ou de jeter ses jeans, le mieux restant de privilégier l’exercice et de ne pas rester longtemps dans une position inconfortable.

 

Source : slate, lepoint