Le meileur moyen de limiter les risques de maladie cardiovasculaire

Article mis à jour le 

Selon une étude publiée vendredi, faire 2 000 pas de plus chaque jour, autrement dit 20 minutes de marche à un rythme moyen, permettrait de réduire de près de 10 % le risque de maladie cardiovasculaire chez les patients pré-diabétiques.

Aujourd'hui, pas moins de 344 millions de personnes dans le monde, autrement dit 8 % de la population adulte mondiale sont dans une situation de pré-diabète. Un chiffre qui pourrait passer à 472 millions (8,4 % de la population) d'ici 2030, d'après une étude rendue publique dans la revue The Lancet. Pour faire simple, on parle de près-diabète lorsque le corps est sur le point de perdre sa capacité métabolique de régulation de la glycémie après les repas. Dès lors, le taux de sucre dans le sang (glucose) est plus important que la normale, mais pas encore assez pour être considéré comme du diabète.

Or, les personnes se situant dans ce cas de figure ont un risque fortement accru de contracter des maladies cardiovasculaires, comme le rappelle le Dr. Thomas Yates, responsable de l'étude de l'Université britannique de Leicester. Ainsi, les 9 300 adultes étudiés souffrant d'une intolérance au glucose et originaires de 40 pays différents ont été invités à réduire leur poids, faire davantage de sport et à limiter les mauvaises graisses dans leur alimentation. Un podomètre leur a été fourni au début de l'étude pour évaluer leur activité physique pendant une semaine, et une nouvelle fois pendant une semaine un an après.

2 000 pas de plus chaque jour = 8 % de risque en moins

Résultat : les personnes ayant eu le courage d'augmenter leur activité physique ont vu leur risque cardiovasculaire se réduire de 8 % tous les 2 000 pas supplémentaires. De même, ceux n'ayant pourtant rien changé à leurs habitudes alimentaires mais ayant opté pour la marche ont réduit le risque de 10 % à chaque tranche de 2 000 pas supplémentaires. Même si les bienfaits de l'activité physique sur les pré-diabétiques n'est pas une nouveauté, c'est néanmoins la première fois que des scientifiques sont capables de chiffrer avec précision l'effort nécessaire pour limiter les risques.

Rappelons que le diabète et les stades pré-diabétiques multiplient fortement les risques d'infarctus et d'accident vasculaire cérébral (AVC). Pour éviter cette situation, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d'effectuer 10 000 pas chaque jour, autrement dit 6 à 8 km. Une recommandation seulement respectée par 20 % des 18-24 ans, d'après une récente étude.

Sources : diabetes.org, thelancet