La meilleure recette pour que les enfants goûtent à tout

Article mis à jour le 

Pourquoi ne pas profiter de la semaine du goût pour justement s'interroger sur ce que signifie le terme "goût" et se demander si les valeurs culinaires que nous transmettons aux plus jeunes sont bien les bonnes ? D'après une récente étude, 87 % des 7-12 ans ne savent pas à quoi ressemble une betterave et 25 % ignorent que la frite est issue de la pomme de terre. Voici donc quelques conseils pour leur donner le goût des bonnes choses.

Selon une enquête ayant porté sur les connaissances culinaires de 910 enfants publiée en mai 2013, les jeunes générations auraient des lacunes impressionnantes en matière de cuisine. Ainsi, près de 9 enfants entre 8 et 12 ans sur 10 ne sauraient pas reconnaître une betterave, et près de 3 sur 10 pensent que les pâtes poussent dans les champs. Des résultats qui ont de quoi effrayer bon nombre de parents désespérant de réussir un jour à faire manger quelques fruits et légumes à leur petit sans s'attirer les crises de larmes, les hurlements et devoir recourir aux punitions.

Mais aussi des chiffres qui ont alerté les professionnels de la restauration, à tel point qu'un certain nombre de chefs et de restaurateurs comptent désormais privilégier l'éducation du palais des plus jeunes. Dans cet apprentissage, comme le conseille le chef cuisinier Christophe Gavot, il est crucial que parents, grands-parents et restaurateurs jouent leur rôle. Pour lui comme pour de nombreuses associations de médecins, cette éducation culinaire est d'une part importante sur le plan culturel, de l'autre sur le plan sanitaire. Car ne l'oublions pas : la France n'est vraiment pas à l'abri de la pandémie d'obésité et de malbouffe qui fait rage outre Atlantique et outre Manche. Rappelons en effet qu'un Français sur cinq est en situation de surpoids.

Pour se rendre compte du phénomène, il suffit de demander aux plus jeunes leurs préférences culinaires. Le résultat est sans appel et témoigne du poids de la mondialisation : hamburgers, frites, soda… Bref, entre ça et les lentilles-saucisses, le choix est vite fait. Et la tâche est d'autant plus complexe avec les légumes – brocolis, choux de Bruxelles et épinards en tête. Reste quoi qu'il en soit qu'avant même de pouvoir parler de préférences, encore faut-il goûter et ainsi découvrir de nouvelles saveurs. C'est d'ailleurs à ce niveau que les adultes doivent agir, et ce dès le plus jeune âge.

Pas de recette magique, mais…

Tous les parents sont plus ou moins dans le même bateau : lorsqu'ils rentrent tard le soir et n'ont plus la force ni l'envie de passer plusieurs heures en cuisine, la facilité est le meilleur des remèdes. Pour autant, il faut savoir qu'il est en réalité très facile de faire des plats savoureux et équilibrés en quelques minutes. C'est ce qu'a tenté de démontrer Christophe Gavot, en s'associant avec les médecins de l'Association Environnement France. Son objectif : mettre au point chaque mois des menus composés de fruits et légumes de saisons simples à concocter et alléchants pour les gastronomes en culotte courte.

Pour l'heure, le premier menu réalisé est une variation sur la tomate – qui n'est pas très appréciée par les plus jeunes à cause des pépins -, la betterave – exclusivement connue en cubes –, la mûre et le yaourt. Par exemple, une crêpe sans farine fourrée de saumon et de betterave a été soumise à l'approbation des plus jeunes. Or, les résultats auprès sont encourageants : la plupart ont bien voulu la manger simplement parce que le rose à l'intérieur leur plaisait. Une recette qui ne prend que quelques minutes à réaliser et qui plus est peu onéreuse. À vos fourneaux.

À noter que le site asef-asso.fr propose chaque mois un menu enfants 100 % santé facile à préparer et pas cher. Voilà qui pourrait vous être d'une aide précieuse.

Sources : asef-asso, Christophe Gavot, HuffPost