Mers et océans : comment les protéger ?

Article mis à jour le 

Comment protéger les océans ?
Comment protéger les océans ?

La Journée Mondiale de la Mer organisée par l'Organisation maritime internationale (OMI) est l'occasion chaque année de sensibiliser l'opinion publique à l'enjeu vital pour l'Homme que constituent les mers et océans. Menaces environnementales et économiques sont au cœur des débats.

Un enjeu vital pour l'avenir de l'Humanité

Recouvrant les deux tiers de la planète, mer et océans sont menacés : pollution marine, développement des transports maritimes, destruction des récifs coralliens, amenuisement des réserves de poissons, changement climatique… sont autant de dangers et de défis à relever pour assurer la "survie" de cet écosystème indispensable à la vie humaine.

De nombreuses organisations non gouvernementales comme WWF France, Greenpeace ou encore l'association Surfrider Foundation Europe ne cessent d'alerter l'opinion et les pouvoirs publics sur un des principaux dangers : la pollution marine et la surexploitation du milieu marin.

La surpêche est l'une des principales causes d'épuisement des ressources marines. Si rien n'est fait pour lutter contre cette pêche intensive, le poisson pourrait devenir une denrée rare. Certaines espèces sont déjà au bord de la disparition, comme le thon rouge de Méditerranée ou le cabillaud de Terre-Neuve. 

Selon WWF France, chaque année, environ 82 millions de tonnes de poisson sont pêchées par des bateaux-usines, soit quatre fois plus qu’il y a 50 ans.

Le coût mondial de la surpêche est estimé à plus de 34 milliards d’euros. En France, elle détruit plus d’emplois qu’elle n’en crée et le nombre de bateaux de pêche ne cesse de diminuer.

Que faire pour sauver les mers et océans ?

Afin de protéger les mers et océans, de nombreuses associations développent des actions partout dans le monde avec 3 objectifs principaux : développer la pêche durable, créer des réserves marines, lutter contre la pollution.

Toutes les organisations de protection de l'environnement plaident pour le développement d'une pêche durable, qui réponde à nos besoins en poissons sans compromettre ceux des générations futures. Il est nécessaire selon WWF France de "redonner une place centrale à la pêche artisanale, la rendre plus rentable au plan économique, énergétique, environnemental et social".

En Europe, les associations appellent à une réforme radicale de la politique commune des pêches, la PCP.

Greenpeace tout comme WWF demandent également la création d'un réseau de réserves marines qui couvriraient 30% à 40% de la surface des océans afin de protéger les écosystèmes et permettre le renouvellement des ressources marines.

De son côté, l'association Surfrider Fondation Europe, créée à Biarritz il y a 25 ans, mène notamment des actions de sensibilisation, d'éducation et de lobbying auprès des responsables politiques afin de réduire de 50% les déchets entrant dans l'environnement marin d'ici 2020. Car aujourd'hui, les mers et océans sont devenus une véritable poubelle. Selon Surfrider, "la quantité de déchets trouvés dans les océans est telle que son accumulation a créé des continents massifs dont la taille représente 1/3 de l'Europe" et le plastique représente plus de 70% des déchets. 

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature