Le mois de juillet 2015 : le plus chaud jamais enregistré sur Terre

Article mis à jour le 

À l'échelle du globe, les sept premiers mois de 2015 ont été les plus chauds enregistrés depuis 1880
À l'échelle du globe, les sept premiers mois de 2015 ont été les plus chauds enregistrés depuis 1880

Juillet, de même que les sept premiers mois de l’année 2015 ont été les plus chauds jamais enregistrés sur la surface de la Terre, d’après l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). De janvier à juillet, la température mondiale a dépassé la moyenne établie au XXème siècle à hauteur de 0,85 °C. C’est 0,09 °C de plus que le précédent record de 2010…

Sur les sept premiers mois de l’année 2015, la température du globe a dépassé la moyenne enregistrée au XXème siècle, et ce, de 0,85 °C. Un record absolu surpassant de 0,09 °C le record de 2010, selon le NOAA. Un coup de chaud sans précédent, si l’on jette un œil sur les relevés de température, initiés depuis 1880. À noter qu’au niveau des terres émergées, la température a dépassé de 1,34 °C la moyenne.

 

Juillet 2015, le record absolu depuis 1880

En outre, l’agence américaine océanique et atmosphérique souligne que le mois de juillet est le plus chaud jamais enregistré, depuis 1880. Un phénomène qui s’explique notamment par les températures très clémentes dans le Pacifique et dans l’océan indien. En juillet 2015, la température moyenne du globe a atteint 16,61 °C – davantage que le record de… 2014.

Sur l’Hexagone, le mois de juillet 2015 était 2,1 °C au-dessus de la normale. Depuis 1900, deux mois seulement avaient avant lui enregistré une température supérieure. Des records en pagaille qui alimentent largement le scénario d’un réchauffement climatique foudroyant de la planète. Reste maintenant à savoir si la communauté internationale trouvera ou non un terrain d’entente lors de la conférence mondiale sur le climat (COP 21), prévue courant décembre à Paris.

 

Sources : europe1, lepoint