Le monde de la restauration contre le projet d'augmentation de la TVA

Article mis à jour le 

Augmentation de la TVA
Augmentation de la TVA


Les restaurateurs ont prévenu le gouvernement : augmenter la TVA à 12 % reviendrait à sacrifier les emplois et les salaires de la restauration.

C'est le rapport de Thomas Thévenoud, député PS, qui a attisé la colère des syndicats et des restaurateurs fin octobre 2012. Celui-ci mentionne la création de 10 000 postes contre les 40 000 prévus dans l'engagement de 2009. Or les restaurateurs protestent puisque Bercy avait constaté 48 000 emplois créés entre juillet 2009 et juin 2011, auxquels s'ajoutent  5 000 recrutements dans les restaurants d'hôtels. Une embauche encouragée par la réduction de la TVA de 19,6 à 5,5 % sur la même période.

Depuis, la TVA est remontée à 7 % et le prix des matières premières s'est envolé. À cela s'ajoutent une refiscalisation des heures supplémentaires, une diminution des pourboires, etc. Tant et si bien que le secteur de la restauration ne cesse d'essuyer les difficultés. Pourtant, les restaurateurs ont limité les répercussions sur les prix à la carte pour ne pas faire fuir les consommateurs aux budgets déjà serrés. Une nouvelle hausse de la TVA bloquerait à coup sûr les nouvelles embauches dans un secteur accueillant pour les jeunes peu qualifiés, et réduirait le pouvoir d'achat des 600 000 salariés du secteur.