Mondial de l’Automobile 2016 : le bilan

Article mis à jour le 

Bilan de l'édition 2016 du Mondial de l'Automobile
Bilan de l'édition 2016 du Mondial de l'Automobile

Avec un peu plus d’un million de visiteurs en quinze jours d’exposition, l’édition 2016 du Mondial de l’automobile de Paris  -  organisée à la Porte de Versailles - a tenu ses promesses. Malgré l’absence remarquée de plusieurs grands constructeurs, dans le domaine du luxe notamment, le plus grand salon automobile du monde a fait preuve de sa capacité à drainer les foules. Mais il doit impérativement évoluer pour continuer à faire rêver des automobilistes désormais hyper connectés.

Un million de visiteurs en quinze jours

En dépit d’un contexte sécuritaire préjudiciable aux grands événements, le salon de l’automobile de Paris a réussi son pari : 1 066 439 visiteurs ont été finalement enregistrés dimanche 16 octobre, à l’heure de la clôture du Mondial. Avec une fréquentation en baisse de l’ordre de 14% par rapport à l’édition 2016, la grand-messe de la Porte de Versailles conserve toutefois son  titre de plus grand salon automobile au monde. Ce recul est d’ailleurs à mettre en perspective de celui - de l’ordre de 15 à 30% - enregistré sur tous les événements nationaux depuis les attentats qui ont endeuillé la Capitale, le 13 novembre 2015. Pour rappel, 200 marques étaient présentes à ce Mondial, à l’exception notable de Ford, Mazda, Volvo, Aston Martin, Bentley et Lamborghini. Leur absence aura certaienement pesé sur la fréquentation globale de l'événement.

Des indices d’une désaffection du public à prendre un compte

Si le Mondial 2016 demeure une cuvée « millionnaire »,  certains détails témoignent d’une perte d’intérêt de la part du public. Parmi eux, la baisse du taux d’occupation des hôtels alentour, de l’ordre de 9.6% selon un baromètre hôtelier. En cause également : la lutte engagée contre l’automobile en général – et le diesel en particulier – par la mairie de Paris. Viennent ensuite, selon les professionnels, des raisons tenant à l’évolution des mentalités : désormais hyper connectés, les automobilistes de 2016 veulent des événements à leur image. Même si 93% des visiteurs se sont déclarés satisfaits de leur expérience, le Salon devra désormais prendre le virage du digital pour continuer à faire rêver les foules. Rendez-vous est pris pour octobre 2018 : on célébrera alors les 120 ans du Mondial de l’Automobile.

 

Sources : lepoint.fr, lefigaro.fr, auto-infos.fr

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : auto