Des moutons en guise de tondeuse

Article mis à jour le 

Ne soyez plus surpris si vous entendez bêler autour de vous en pleine ville : Paris s'essaye à l'éco-pâturage.  Cette première tentative aura lieu dans le XIXème arrondissement de la capitale dès le 3 avril. Moutons et ovidés se délecteront de la verdure parisienne afin de lutter contre l'utilisation des herbicides et des outils mécaniques.

Tous les moyens sont bons pour sauver la planète. L'éco-pâturage en fait partie : cette pratique consiste à utiliser des moutons afin de limiter l'utilisation de désherbants, ainsi que des engins mécaniques, sources de bruits et de carburants. Placés dans des espaces verts, les ovidés font guise de tondeuse.

Un premier essai dans un milieu urbain dense

L'éco-pâturage est déjà pratiqué dans d'autres régions de la France. L'objectif de la mairie de Paris est avant tout d'évaluer si cette mesure écologique peut avoir lieu dans un milieu urbain dense tel que celui de la capitale. Cette expérimentation est prévue sur plusieurs périodes. Un terrain de 2 000 mdans le XIXème arrondissement parisien accueillera donc des moutons, connus pour leur résistance, venus de la région d'Ouessant, de début avril jusqu'au mois d'octobre.

Les ovidés bénéficieront d'un bon traitement entre chaque période de pâturages. En effet, ils logeront à la Ferme de Paris dans le bois de Vincennes en attendant d'être à nouveau utilisés comme tondeuse dans le paysage parisien.

Une initiative qui devrait se poursuivre

Si les résultats de l'éco-pâturage s'annoncent satisfaisants, la mairie de Paris l'étendra à d'autres espaces verts tels que les bois de Boulogne et de Vincennes.

Sources : 20 minutes