Musique en ligne : Apple se lance sur les plates-bandes de Spotify

Article mis à jour le 

Vue de l'Apple Store du carrousel du Louvre - copyright Flickr CC.
Vue de l'Apple Store du carrousel du Louvre - copyright Flickr CC.

Doug Morris, PDG de Sony Music, a confirmé dimanche 7 juin lors du Midem de Cannes que le nouveau service de streaming d’Apple serait bien dévoilé en ouverture de la WWDC ce lundi à San Francisco. Top départ imminent, donc, pour ce nouveau concurrent de Spotify sur le créneau du streaming gratuit.

Sans surprise, le service de streaming musical de la firme de Cupertino sera bel et bien présenté ce lundi 8 juin, en ouverture de la WWDC, la conférence des développeurs organisée par Apple à San Francisco. Pour l’heure, le nom de ce nouveau dispositif n’a pas encore filtré. Mais tout porte à croire qu’il s’appuiera sur l’offre Beats Music, rachetée par Apple pour trois milliards de dollars en mai 2014.

Évidemment, l’idée est ici de se placer en tant que concurrent direct de Spotify, géant suédois du marché rassemblant plus de 60 millions d’utilisateurs. À noter cependant une différence de taille : le nouvel arrivant ne proposera pas d’option gratuite financée par la publicité, mais un abonnement mensuel d’environ 10 euros.

 

Objectif : rattraper la concurrence

Pour la firme de Cupertino, le pari est crucial. Car après s’être sans doute trop appuyée sur iTunes, où sont vendues des chansons à l’unité et des albums, elle doit dorénavant faire face à la chute des téléchargements légaux. Même si Apple a bien essayé en 2013 de contre-attaquer avec iTunes Radio, dispositif de radio musicale, cette riposte a un peu fait plouf.

Restait toutefois  à la firme à se pencher sur l’écoute à la demande, segment dont la popularité ne cesse d’augmenter. Reste maintenant à savoir si Apple parviendra à se faire une place aux côtés des Spotify, Rhapsody et autres Deezer…

 

Sources : huffpost, lepoint