Neurosciences : un nouvel outil permet d'explorer les fin-fonds du cerveau humain

Article mis à jour le 

Dans le cadre d'un projet scientifique international, un atlas des connexions intracérébrales vient d'être mis au point. Il permet de pousser encore plus loin l'exploration de notre cerveau.

Grâce au projet international "Connect", c'est un voyage étourdissant en plein cœur de notre cerveau que viennent d'entamer les neuroscientifiques du monde entier. Un prodigieux outil informatique, sorte d'atlas de notre organe moteur, vient en effet de voir le jour. Son originalité : celle de se présenter en trois dimensions et non pas sur un seul plan. De quoi offrir aux spécialistes une cartographie de notre matière blanche d'une précision qui n'avait jusqu'alors jamais été atteinte.

Le 19 octobre dernier, les initiateurs du projet "Connect" se sont réunis sur le site du laboratoire de NeuroSpin dans l'Essonne, où sont réunis quelques-uns des systèmes d'imagerie à résonance magnétique (IRM) les plus avancés de la planète. Contrairement aux croyances communes, le cerveau est loin d'être un simple bloc de matière grise uniforme. Il y a en effet des milliards de ramifications entre le cortex et les neurones pour permettre les activités les plus basiques (commande musculaire) comme les plus complexes (réflexes, développement d'une théorie scientifique, etc.).

Mais au-delà de cette matière grise se trouve également une matière blanche, révélée avec netteté par le projet "Connect". Cette matière blanche permet des connexions intracérébrales, autrement dit elle sert à faire passer des informations entre les différentes régions du cerveau, au même titre qu'une autoroute. Indispensable à la recherche portant sur le cerveau humain, la matière blanche était jusqu'ici le parent pauvre de la recherche en neurosciences. Avec le nouvel outil informatique développé dans le cadre de "Connect", les choses ont changé : la matière blanche d'un cerveau enregistrée par un IRM (soit l'ensemble des connexions neuronales) peut désormais être traduite par un plan 3D. Celui-ci va permettre de répondre à des questions extraordinaires : que se passe-t-il dans le cerveau lorsque nous regardons un film, effectuons un calcul mental, nous remémorons un souvenir, pensons à telle personne ou tel objet ?

D'ores et déjà opérationnel, cet atlas des connexions cérébrales inaugure une nouvelle ère dans l'exploration du cerveau humain.