Nissan entend lancer ses voitures sans conducteur dès 2020

Article mis à jour le 

Ce mardi, le constructeur automobile Nissan a annoncé qu'il prévoyait de commercialiser ses premières voitures sans conducteur, totalement contrôlées par ordinateur, à partir de 2020.

Non, il n'est pas ici question de science-fiction – ce n'est pas la première fois qu'une innovation tout droit sortie de la littérature prend le pas sur la réalité. Alors que Nissan a lancé sa première voiture électrique il y a tout juste trois ans, le constructeur commence déjà à travailler sur un modèle sans conducteur. Entièrement commandé par ordinateur, celui-ci pourrait voir le jour dès 2020, comme l'a indiqué le groupe ce mardi.

C'est Carlos Ghosn en personne, le PDG de Renault-Nissan, qui s'est chargé d'annoncer la nouvelle. "Je m'engage à présenter la voiture autonome, une révolution technologique, dès 2020, et nous sommes en bonne voie pour y parvenir", s'est-il ainsi félicité dans un communiqué. À noter que Nissan a d'autre part tenu à préciser que cette voiture sans conducteur serait prochainement proposée à un "prix raisonnable", sans pour autant donner de chiffre.

Pour l'heure, le groupe étudie toutes les possibilités pour étendre son système de caméras et de capteurs, qui est d'ores et déjà aujourd'hui capable d'aider le conducteur à se garer et à éviter les collisions.

Un circuit construit spécialement pour les tests à venir

Actuellement, Nissan est en train de faire construire un circuit au Japon en vue des prochains tests de sa voiture "'révolutionnaire". Au programme de ce dernier : un parcours composé d'un véritable paysage urbain avec des bâtiments en dur, et non pas des décors. Une façon de moderniser les essais automobiles classiques sur routes, mais également une manière de garantir une technologie sûre, a détaillé Nissan.

Sources : Nissan, LeNouvelObs