Non, la chirurgie esthétique ne fait pas rajeunir

Article mis à jour le 

Si le bistouri est l’un des outils qui est aujourd’hui synonyme de cure de jouvence, l’étude menée par des chercheurs américains révèle que la chirurgie esthétique concernant le visage ne serait pas aussi efficace qu'on le croit. En clair, si les opérations peuvent rassurer et retirer les signes de vieillesse, elles ne permettraient pas autant de nous faire rajeunir aux yeux des autres.

La crainte de vieillir amène de plus en plus de personnes à recourir à des opérations  de façon à corriger les signes du temps. Résultat : les chirurgies esthétiques connaissent un grand succès, qu’importe le prix. La France se classait ainsi 9ème dans le classement des pays pratiquant le plus la chirurgie esthétique en 2011, avec 460 000 opérations annuelles.

Une estimation de l’âge et de la beauté

Pour vraiment savoir si ces opérations sont efficaces et nous rendent plus jeunes, le chercheur et chirurgien plastique de l’Hôpital Lenox Hill de Manhattan, Docteur Zimm, a mené une étude publiée dans la revue JAMA Network. Cette dernière s'est uniquement basée sur l’avis d’une cinquantaine de volontaires.

Les chercheurs ont du analyser 49 portraits de personnes ayant subie des chirurgies du visage (lifting, redressement des paupières, opération des sourcils), ainsi que leurs photos avant l’opération. Aucun âge n'était indiqué et la chronologie des photos avant / après la chirurgie n’était pas spécifiée. Les jurys volontaires devaient ensuite estimer l’âge de la personne sur chaque cliché et noter leur beauté sur une échelle de 1 à 10.

La chirurgie ne rajeunirait pas de beaucoup d’années

Les résultats montrent, d’une part, que le bistouri ne modifie pas la perception des autres sur l’âge. Les volontaires ont globalement sous-évalué l’âge de 2 ans sur la photo avant l’opération, et de 5 ans pour la photo après opération. En bref, seulement 3 années de rajeunissement seraient gagnées grâce à la chirurgie esthétique.

Un constat plus ou moins identique en ce qui concerne la perception de la beauté. Les volontaires ont en effet généralement mis une note similaire entre les portraits avant et après l’opération. Ces deux conclusions remettent donc en question l’utilité d’une chirurgie, puisqu’elle ne modifie pas considérablement l’opinion des autres.

L’efficacité dépendrait-elle du chirurgien ?

Les docteurs de la profession se sont empressés d’émettre des commentaires suite à cette étude. Pour le docteur chirurgien plasticien James Stuzin à Miami, les résultats dépendent en partie de la pratique et technique du chirurgien. Ce que confirme le Dr Lambros, chirurgien à Newport Beach, bien qu’il soit conscient de la difficulté de percevoir l’efficacité sur l’âge et la beauté des opérations.

Si le lifting du visage ne semble pas se remarquer tant que ça dans son étude, le docteur Zimm tient à préciser que son analyse ne concerne que les petites opérations du visage, et qu’évaluer de la même manière de plus grandes chirurgies reste encore plus complexe.

Sources : Huffington Post et L’Express