Non, Internet ne met pas votre ado en danger

Article mis à jour le 

Un livre américain à paraître très prochainement remet en cause l'idée reçue selon laquelle Internet est un danger auxquels les enfants ne doivent pas s'exposer. Les parents feraient-ils preuve d'une prudence excessive en la matière ?

De nombreux parents sont méfiants à l’égard d’Internet, et particulièrement des réseaux sociaux. L'usage de Facebook, Twitter, et des forums en ligne par les enfants serait la source de toutes les défiances, de la part des parents. Mais le livre d'une spécialiste américaine des réseaux sociaux, Danah Boyd,intitulé It’s Complicated : The Social Life of Networked Teens ("C’est compliqué : la vie sociale des ados"), remet en cause ce préjugé. Voici trois éléments à retenir de ce livre.

Internet ne rend pas vos enfants asociaux

Non, votre enfant ne passe pas son temps sur Internet parce qu’il n’a pas de vie sociale, bien au contraire. La plupart des adolescents interrogés par Danah Boyd ont indiqué qu’ils voulaient simplement… sortir de chez eux pour voir leurs amis. S’ils passent leur temps sur Facebook ou Twitter, c’est parce que leurs parents sont de plus en plus inquiets pour leur sécurité : le temps où les adolescents pouvaient rester dehors librement à condition de rentrer avant le coucher du soleil est révolu.

Résultat, pour remplacer le temps qu’ils ne passent pas en personne avec leurs amis, les ados le passent sur Internet avec ces mêmes amis. Souvent, Twitter, Instagram, Facebook et d’autres réseaux sociaux sont le seul endroit où les jeunes peuvent se regrouper "librement".

Les désaxés restent très marginaux, sur Internet

Les prédateurs sexuels ne sont pas absents du Web, mais ils n’y sont pas partout. Au contraire, la plupart des personnes avec qui communique votre ado sont eux-aussi des adolescents. De plus, les cas de crimes sexuels sur mineurs relatifs à Internet sont plutôt rares – la plupart des crimes sexuels sont d'ailleurs commis par des membres de l’entourage de la victime.

L'importance d'accompagner son ado

Reste que si votre enfant passe son temps sur Internet, Danah Boyd conseille de ne pas le laisser seul. Car même si celui-ci est capable de surfer seul, il n’a pas forcément l’esprit critique. Apprenez-lui à ne pas prendre pour acquis tout ce qu’il lit sur le Web. Et surtout, ne le brusquez pas et ne le soumettez pas à un interrogatoire pour savoir ce qu’il fait sur la Toile.

Sources : Time, Institute for Public Knowledge