Nourrissons : la SFP alerte contre les dangers des colliers de dentition

Article mis à jour le 

Afin d'apaiser les poussées dentaires, certains parents utilisent des "colliers de dentition" en ambre. Selon une étude diffusée dans le numéro d'octobre de la revue Archives de Pédiatrie, ces derniers ne seraient pas sans danger pour les jeunes enfants. Faut-il les interdire ?

Comme l'indique l'article coécrit par le docteur Isabelle Claudet, chef du service des urgences pédiatriques de l'hôpital des enfants du CHU de Toulouse, "faire porter des colliers à de jeunes enfants est dangereux" et "peut même aller jusqu'au décès". Pour cette raison, "cette dangerosité doit être relayée par tous les professionnels de la petite enfance", ajoute l'article.

À en croire la dernière mode pour bébés, les colliers en ambre seraient idéal pour remédier aux maux de dents des petits. La soit disant astuce n'aura d'ailleurs pas mis longtemps à faire le tour du web. Parure esthétique, amulette protectrice, antalgique : certains sites n'en finissent pas de citer les vertus imaginaires de ces colliers. Seulement voilà : étranglement, indigestion, les dangers de ces grigris sont innombrables.

Dans le cadre de l'étude, des parents ont été interrogés sur les motivations d'un tel engouement. L'enquête a montré que ces colliers étaient dans la plupart des cas conseillés par des membres de la famille ou des amis. 40 à 45 % des parents succomberaient à cette tendance. Et de nombreuses personnes pensent qu'il s'agit de produits de qualité parce qu'ils sont disponibles en pharmacie.

Aujourd'hui, les services d'urgence sont nombreux à recenser des décès de nourrissons relatifs à ce type de colliers. Certains pays comme le Canada ont émis des recommandations contre l'utilisation de tels colliers avant l'âge de 3 ans. La Société française de pédiatrie (SFP) a d'ores et déjà prévenu les autorités françaises.