Nouveau Google Maps : un service plus rapide et une recherche améliorée

Article mis à jour le 

En fin de semaine dernière, la firme de Mountain View a profité de la conférence Google I/O à San Francisco pour présenter l'une des mises à jour les plus importantes de Google Maps. Si le service de cartographie bénéficiait d'ores et déjà d'outils très complets, force est de constater que les nouveautés apportées se révèlent très utiles. Petit tour d'horizon.

Alors que la récente éviction et réintroduction de la position par défaut sur l'iPhone aurait pu faire craindre au célèbre service de cartographie une importante perte de vitesse, il n'en est finalement rien. Mieux : Google Maps n'est autre aujourd'hui que le leader incontesté du marché de la cartographie.  

Rien ne laissait penser que la firme de Mountain View reverrait prochainement Google Maps. Pourtant, la mise à jour dévoilée jeudi 16 mai à la conférence I/O de San Francisco repart de zéro. Ainsi, c'est bel et bien l'intégralité de l'expérience utilisateurs qui a été repensée. S'appuyant sur la technologie WebGL, le service permet dorénavant de télécharger des cartes beaucoup plus vite qu'auparavant. Ce changement s'accompagne en outre d'une redéfinition complète du design.

Une nouvelle expérience utilisateurs

Une fois n'est pas coutume, Google Maps s'adapte désormais intégralement à la requête de l'utilisateur. Tant et si bien que la carte présentée sera différente en fonction des critères de recherche. Par exemple, si vous recherchez le Louvre, la carte ne sera pas obstruée par la totalité des rues alentours mais n'affichera que les artères pertinentes pour vous y rendre.

Dans la même veine, cette optimisation s'accompagne d'une nouvelle présentation des lieux recherchés. Jusqu'à présent, lorsque vous entriez par exemple la requête " restaurant japonais Paris 17ème", la map était alors couverte de pointeurs rouges A, B, C, D, etc. et il était nécessaire de se référer à la colonne de gauche (sidebar) pour effectuer la correspondance avec les noms.


Or, avec la nouvelle version de Google Maps, l'ensemble des noms des lieux sont directement mentionnés sur la carte. Résultat : la colonne de gauche est inutile, raison pour laquelle l'expérience Google Maps se fait désormais en plein écran, via un espace recherche en haut à gauche de la page.

Intégration de Google Earth et amélioration des itinéraires

Toujours depuis la carte, cette nouvelle version offre aussi la possibilité de lancer des itinéraires en toute simplicité. Nouveauté : le service est en mesure de vous proposer un itinéraire à pied, en voiture, en transport en commun, en vélo, mais également – à condition toutefois que la distance le justifie –, en avion. À noter qu'en théorie, la partie "transport en commun" bénéficiera entre autres des données intégrales (fréquences, horaires, etc.) des bus, tramways, etc. Gageons toutefois qu'il en soit de même pour la version hexagonale.

De son côté, Street View est de nouveau intégré au service et accessible via la fonction zoom. Chose nouvelle, le service Google Earth a été intégralement lié à Maps, ce qui permet ainsi de passer de l'un à l'autre en un seul clic. Au final, cette mise à jour de Google Maps offre un service simplifié, plus réactif et comportant des fonctionnalités innovantes. Une bonne façon de tenir encore une fois à distance la concurrence.

Pour l'heure, bien que la nouvelle version de Maps ne soit pas encore disponible, vous avez néanmoins la possibilité de la tester dès maintenant en vous inscrivant à la béta sur le site de Google. D'autre part, vous serez averti par mail dès l'ouverture du service.

Sources : Google, 01net, PresseCitron